Version classiqueVersion mobile

Galions engloutis

 | 
Pierre Frantz
, 
Isabelle Moindrot
, 
Florence Naugrette

Désordre et génie1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’il est une équivoque soigneusement entretenue, c’est celle qui fait de la révolution romantique au théâtre le double et le prolongement de la révolution libérale. Mais cette équivoque est caractéristique du théâtre de Dumas. A. Dumas se veut et s’exprime – après coup, et dans la perspective de l’âge mûr et de l’empire, – à la fois comme l’initiateur de la révolution dramatique et comme le porte-parole de l’idéologie libérale. Sur ce point, il est impossible de lui donner tort. Il précède Hugo à la fois comme dramaturge romantique et comme écrivain libéral. Si les perspectives politiques sont passablement brouillées dans le théâtre de Hugo, et surtout dans ses premiers drames, rien de plus clair en revanche que le théâtre de Dumas, son esthétique, ses aspects politiques et idéologiques.

Dès le début de sa carrière, sous la Restauration, Dumas est l’homme des Orléans et rarement la vie d’un écrivain, ses liaisons, ses protections, ont correspondu avec plus de rigueur à l’idéologie qu...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search