Version classiqueVersion mobile

Eugène Scribe

 | 
Olivier Bara
, 
Jean-Claude Yon

1. Formes, thèmes, écritures

Scribe, un homme sans style ?

Olivier Bara

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le procès a eu lieu et la condamnation fut prononcée dès les années 1830. Gautier fut l’un des premiers et plus efficaces procureurs à charge, avec son confrère et ami Nerval. Si Scribe, pour le premier, n’offre aux spectateurs et aux lecteurs qu’un « style flasque1 », il multiplie aux yeux du second les « fautes de français » qui, heureusement, disparaissent « dans les traductions étrangères2 » de son œuvre. Homme sans style, Scribe le serait à double titre : dénué d’originalité et de singularité, écrivant dans une langue sans relief, où rien ne fait saillie, il viole en outre par ses incorrections de langue les règles stylistiques collectives. Les deux accusations sont conjointes par Gautier dès 1840 : « Sa manière d’écrire, courante et négligée, se fait accepter facilement de tout le monde ; rien ne fait angle, rien n’accroche l’esprit au passage ; c’est quelque chose de rond, de moelleux et de soufflé […]. L’absence de style et de correction ne choquent aucunement les spectateur...

Auteur

Professeur de littérature française du XIXe siècle et d’arts de la scène à l’université Lyon 2, directeur de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (UMR 5317). Il a notamment publié Le Théâtre de l’Opéra-Comique sous la Restauration : enquête autour d’un genre moyen (Olms, 2001), Le Sanctuaire des illusions. George Sand et le théâtre (PUPS, 2010), dirigé Lectures sociocritiques du théâtre (Études littéraires, 2013), co-dirigé Généalogies du romantisme musical français (avec A. Ramaut, Vrin, 2012), Écriture, performance et théâtralité chez George Sand (avec C. Nesci, Ellug, 2014), Les Héroïsmes de l’acteur au XIXe siècle (avec M. Losco-Lena et A. Pellois, PUL, 2014). Il dirige la revue Orages. Littérature et culture (1760-1830) et les Cahiers George Sand.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search