Version classiqueVersion mobile

Eugène Scribe

 | 
Olivier Bara
, 
Jean-Claude Yon

1. Formes, thèmes, écritures

Scribe à la Comédie-Française : châteaux de cartes ou moitié de carotte…

Jacqueline Razgonnikoff

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Gérard de Nerval écrivit un jour : « Il y a un mot qui court les coulisses et dont mes lecteurs voudront bien excuser la trivialité ; le voici : “Scribe est un homme de ménage ; il prend une carotte et la coupe en deux ; d’une moitié il fait une pièce pour les Français, divise en trois l’autre moitié, ce qui produit un opéra, un ballet et un vaudeville ; des épluchures, il fait un opéra-comique”1. » Avec 3 081 représentations et vingt-quatre pièces au répertoire de la Comédie-Française, Scribe en est un des auteurs les plus joués au XIXe siècle. Contrairement à ses habitudes de vaudevilliste, il écrit seul quinze de ces pièces, et, parmi celles écrites en collaboration, quatre avec Ernest Legouvé. Dans une lettre citée par Jean-Claude Yon, il s’explique : « Il n’est point du Théâtre-Français comme de nos petits théâtres de vaudeville qui admettent toutes les collaborations possibles, aux Français, il faut travailler et arriver seul2. » Superbe paradoxe de la part d’un auteur qui, en...

Auteur

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search