Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Eugène Scribe

 | 
Olivier Bara
, 
Jean-Claude Yon

Introduction

Olivier Bara et Jean-Claude Yon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si la postérité lui a été cruelle, Eugène Scribe (Paris, 24 décembre 1791-20 février 1861) fut l’auteur dramatique le plus populaire et le plus joué du XIXe siècle, non seulement en France mais encore dans le monde entier, remportant un succès universel comparable, au siècle suivant, à celui d’un Chaplin ou d’un Spielberg. Durant des décennies, ses pièces furent jouées, traduites, adaptées sur tous les continents et applaudies aussi bien par le grand public que par la haute société, au théâtre comme dans les salons. La carrière de Scribe est particulièrement longue : il a donné sa première pièce en 1810, remporté son premier succès en 1815 et continué à écrire sans interruption jusqu’à sa mort, en 1861. Le résultat de ce « demi-siècle de production perpétuelle » (Paul de Saint-Victor1) est un répertoire qui atteint le chiffre extraordinaire de 425 pièces, réparties principalement entre quatre genres : le vaudeville (249 pièces), l’opéra-comique (94 pièces), la comédie (32 pièces) et...

Auteurs

Professeur de littérature française du XIXe siècle et d’arts de la scène à l’université Lyon 2, directeur de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (UMR 5317). Il a notamment publié Le Théâtre de l’Opéra-Comique sous la Restauration : enquête autour d’un genre moyen (Olms, 2001), Le Sanctuaire des illusions. George Sand et le théâtre (PUPS, 2010), dirigé Lectures sociocritiques du théâtre (Études littéraires, 2013), co-dirigé Généalogies du romantisme musical français (avec A. Ramaut, Vrin, 2012), Écriture, performance et théâtralité chez George Sand (avec C. Nesci, Ellug, 2014), Les Héroïsmes de l’acteur au XIXe siècle (avec M. Losco-Lena et A. Pellois, PUL, 2014). Il dirige la revue Orages. Littérature et culture (1760-1830) et les Cahiers George Sand.
Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Spécialiste d’histoire des spectacles du XIXe siècle, il est directeur du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC). Il est également directeur d’études cumulant à l’École pratique des hautes études (EPHE). Il a notamment publié des biographies d’Offenbach (Gallimard, 2000, réédition 2010) et de Scribe (Librairie Nizet, 2000, grand prix d’histoire du romantisme de la Maison de Chateaubriand), ainsi qu’Une histoire du théâtre à Paris de la Révolution à la Grande Guerre (Aubier, 2012). Dernier ouvrage paru, en codirection avec Pascale Goetschel : Au théâtre ! La sortie au spectacle XIXe -XXIe siècles (Publications de la Sorbonne, 2014).

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540