Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Charlotte Delbo

 | 
Christiane Page

3. Le théâtre : écrire pour la scène

Dialogue autour de La Sentence1

François Veilhan et Nicole Thatcher

Résumé

En réponse à la lettre de François Veilhan et en intégrant ses réflexions, cet article examine l’écriture de La Sentence. Évoquant la violence et la répression dont sont victimes les indépendantistes basques sous Franco, Delbo dramatise dans cette pièce de théâtre le procès de Burgos (1970) de conspirateurs faussement accusés d’actions meurtrières. Dans cette œuvre de fiction qui s’apparente à un poème lyrico-dramatique, on retrouve les accents poétiques de la trilogie ; Delbo y démontre une liberté non seulement dans le traitement de la forme théâtrale mais aussi dans la déclaration de sentiments et d’opinions politiques qui n’apparaissaient qu’en filigrane dans sa trilogie.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

François Veilhan : Lettre à Nicole Thatcher

Chère Nicole Thatcher,

Venir en quelques phrases vous dire pourquoi La Sentence de Charlotte Delbo m’apparaît comme un merveilleux moment de théâtre, pourquoi j’ai désiré depuis si longtemps travailler sur ce texte, cela est plus difficile qu’on ne pourrait croire. Il y a, pour moi, dans ce texte, quelque chose d’un vêtement resté dans l’ombre d’une armoire après la mort d’un être cher, quelque chose d’immobile et de coloré, de solennel et de partagé.

Je rapproche ce qui a éclos, lors de l’écriture de La Sentence, de la rencontre de Charlotte avec Kalavrita, quelques années plus tard. La connaissance d’un événement précis, apparemment étranger à son existence, fait naître en l’auteur la nécessité d’un lieu de théâtre. Pas exactement une pièce de théâtre telle que nous l’entendons, avec l’expression de contradictions, d’affrontements, d’union, avec l’altérité des personnages et le déroulement d’une action. Non, plutôt un lieu de théâtre qui se...

Auteurs

Flûtiste concertiste, pédagogue (professeur à la Ville de Paris et à Grand-Paris-Seine-Ouest, diverses master class), invité dans de nombreux lieux et festivals en France, Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Suisse, Belgique, Colombie, en tant que soliste ou en formations de musique de chambre, a un parcours jalonné de créations et accompagne régulièrement le travail de plusieurs compositeurs. Il vient d’enregistrer un disque consacré à Dominique Lemaître (festival PiedNu et Esadhar). Il a créé l’ensemble « Campsis », et l’association « Mémoires Sonores » qui initie de nombreux projets croisant musique et littérature, musique et peinture. Membre fondateur et vice-président de l’association « Les Amis de Charlotte Delbo ».
Docteur en littérature française et Research Fellow à l’université de Westminster, Londres. Ses champs de recherche incluent la prose testimoniale sur les camps nazis et la Deuxième Guerre mondiale, notamment l’écriture de ces textes et le rôle de la mémoire. Elle a publié de nombreux articles et ouvrages sur ces sujets (« Marie Chaix’s Trajectory as a Writer : The Ever Present Past and the Influence of Feminism » (181-194) in Twenty Years of Women in French/Parcours de femmes, Modern French Identities, vol. 73, 2011 ; « “Les Malgré-nous” : un drame méconnu » (285-300) in Hommage à Maguy Albet, De la critique littéraire au roman, 2010) et particulièrement sur l’œuvre de Charlotte Delbo, entre autres deux essais : A Literary Analysis of Charlotte Delbo’s Concentration Camp Re-Presentation (2000) et Charlotte Delbo : une voix singulière (2003). Organisatrice du colloque Charlotte Delbo à Londres (2013).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540