Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Photogénie du désir

 | 
Natacha Thiéry

2. Larger than life : une esthétique du débordement

Chapitre IV. Les archers et l’expressionnisme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’expressionnisme a trouvé dans l’Allemagne des années 1920 sa terre d’élection, il a largement débordé ce cadre spatio-temporel. Annoncé bien avant 1910 par le Norvégien Munch et son tableau Le Cri (datant de 1893, il est contemporain de la naissance du cinéma), il a pris des formes différentes selon le pays et le champ artistique concernés, rendant délicate une définition univoque de ses actualisations éclatées. À travers un détour rapide par ce phénomène artistique, je souhaite moins affirmer que les films des Archers seraient expressionnistes que pointer des moments expressionnistes et déterminer comment ils s’articulent à une recherche artistique globale.

« Prédisposition » des Archers pour l’expressionnisme

Les films des Archers ne sont réductibles ni à un genre, ni à un unique courant esthétique. Ils sont au contraire le fruit d’une mosaïque d’influences et d’une combinaison complexe d’appropriations et d’inventions. Entre 1945 et 1950 deux films sont photographiés en noir e...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540