Version classiqueVersion mobile

Le film sur l’art

 | 
Laurent Le Forestier
, 
François Albera
, 
Valentine Robert

3. Le film sur l'art, création au second degré

Le discours sur l’art dans Ceux de chez nous de Sacha Guitry (1915-1952) : la causerie d’un collectionneur

Alain Boillat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Mise au service des Arts, il m’apparut alors que cette lanterne magique pouvait faire merveille1. »
Sacha Guitry, 1915

Les films de Sacha Guitry méritent selon nous d’être envisagés, au-delà de l’approche partisane et auteuriste dont ils font communément l’objet (qu’il s’agisse des diatribes contre le « théâtre filmé » ou des hagiographies du « Maître »), dans les particularités qu’ils engagent et les enjeux théoriques qu’ils soulèvent en termes d’exploitation du potentiel d’oralité du médium cinématographique2. Tournées en 1915, les bandes qui composent Ceux de chez nous présentent un intérêt certain en termes d’oralité en raison de leurs conditions de diffusion : la projection de ces images documentaires – seule pratique cinématographique susceptible de trouver grâce auprès de Guitry à cette époque3 – dédiées à une série d’entretiens avec des personnalités françaises du monde des arts et des lettres a toujours été accompagnée d’un commentaire proféré par Guitry présent dans la sal...

Auteur

Professeur ordinaire à la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’université de Lausanne, directeur du CEC (Centre d’études cinématographiques) et président du Réseau Cinéma CH. Ses recherches portent sur l’histoire des théories du cinéma, sur la narration et les pratiques scénaristiques au cinéma et dans la bande dessinée ainsi que sur la question de l’oralité dans les dispositifs audiovisuels. Il a notamment publié Du bonimenteur à la voix-over. Voix-attraction et voix-narration au cinéma (2007) et Cinéma, machine à mondes (2013), et dirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont Les Cases à l’écran. Bande dessinée et cinéma en dialogue (2010).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search