Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le découpage au cinéma

 | 
Gilles Mouëllic
, 
Vincent Amiel
, 
José Moure

3. Poétiques

Le découpage à l’ère de l’iconographie mobile

Richard Bégin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans The Happening de M. Night Shyamalan (2008) quelques individus constatent qu’ils sont les survivants d’une étrange épidémie de suicide. Ce groupe situé sur la côte est du continent américain réalise l’ampleur de l’épidémie à la vue d’une image, captée par un téléphone mobile, qui circule de dispositif en dispositif et présente un acte suicidaire – un homme se laissant dévorer par un lion – s’étant déroulé il y a peu sur la côte ouest du même continent. Cette singulière épidémie semble ainsi s’étendre sur tout le territoire américain. L’image provoque ainsi dans le groupe une véritable frayeur. Ses spectateurs croient en effet avoir affaire à une nouvelle forme de terrorisme. Aussi, malgré le dégoût que cette image provoque, ceux-ci ne réagissent pas tant au geste suicidaire présenté à l’écran qu’à celui, agité, du sujet filmant qui, visiblement terrifié, a enregistré l’action. L’image en question n’a donc pas ici pour seule référence l’acte suicidaire comme tel, elle a également...

Auteur

Professeur adjoint en études cinématographiques au département d’Histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’université de Montréal et cochercheur au sein du partenariat international de recherche TECHNÈS. Il est le fondateur de la revue Écranosphère et directeur adjoint de la revue Cinémas. Il a publié Figures de violence (avec Bernard Perron et Lucie Roy, L’Harmattan, 2012), ainsi que Baroque cinématographique : essai sur le cinéma de Raoul Ruiz (PUV, 2099). Il a codirigé avec Laurent Guido le numéro « L’horreur au cinéma » de la revue Cinémas et le numéro « L’imaginaire des ruines » de la revue Protée avec Bertrand Gervais et André Habib. Ses recherches portent sur les technologies mobiles et la mobilographie.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540