Version classiqueVersion mobile

Le cinéma-vérité

 | 
Séverine Graff

Annexes

Annexe I. Repères chronologiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

14 au 20 décembre 1959. Premier Festival dei Popoli de Florence. Rouch et Morin sont membres du jury et envisagent de réaliser ensemble un film ethnographique sur la France.

14 janvier 1960. Morin publie « Pour un nouveau “cinéma-vérité” » dans France Observateur, manifeste où il appelle de ses vœux l’émergence d’un renouveau cinématographique.

Mai à octobre 1960. Tournage de Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin.

Septembre 1960 à avril 1961. Montage de Chronique d’un été.

15 et 16 octobre 1960. Tournage de La Punition de Jean Rouch.

Octobre 1960. L’expression « cinéma-vérité » commence à être employée dans le discours publicitaire par C. A. Morskoi, attaché de presse de Chronique d’un été.

13 mai 1961. Projection de Chronique d’un été au Festival de Cannes. Le film remporte le prix de la Critique.

25 mai 1961. Projection de plusieurs films de la Drew Associates à la Cinémathèque française en présence des réalisateurs américains. J. Rouch, C. Marker, G. Sadoul, L. Marcorelles et ...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search