Version classiqueVersion mobile

Le cinéma-vérité

 | 
Séverine Graff

1. 1960-1961 Chronique d'un été, « expérience nouvelle de cinéma-vérité »

Chapitre VI. Chronique d’un été au miroir de la critique cinématographique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Nous interrogeons la vérité qui n’est pas la vérité des rapports quotidiens […]. Les gens, dès qu’ils sont un peu plus sincères que dans la vie, ou bien on leur dit : “vous êtes des cabotins, des comédiens”, ou bien on leur dit : “vous êtes des exhibitionnistes”. » C’est en ces termes que, lors du tournage au musée de l’Homme en juin 1961, Morin résume à Rouch les critiques adressées lors du Festival de Cannes aux protagonistes de Chronique d’un été. Cette ultime scène d’autocritique n’empêchera pas la violente polémique qui accompagne la sortie en salles parisiennes en octobre 1961, et les reproches contre leur film seront non seulement plus acerbes que lors de la projection cannoise, mais revêtiront surtout un caractère encore plus varié, changeant, voire contradictoire : les termes de la polémique s’étendront à des questions morales, politiques, artistiques, esthétiques ou éthiques. Comment expliquer la violence et la diversité de cette controverse ? Mon hypothèse postule que l...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search