Version classiqueVersion mobile

Le cinéma-vérité

 | 
Séverine Graff

1. 1960-1961 Chronique d'un été, « expérience nouvelle de cinéma-vérité »

Chapitre III. Tournage de Chronique d’un été

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chronique d’un été, coréalisé par Rouch et Morin en 1960, occupe une place singulière dans l’émergence du « cinéma-vérité », position qui justifie l’attention particulière que nous allons lui accorder par rapport aux autres œuvres du corpus.

Du point de vue de sa réalisation, ce long métrage inaugure le prototype de la caméra KMT, spécialement mise au point par André Coutant pour les laboratoires Éclair. Lors du tournage seront également testées de nouvelles méthodes de prise de son proposées par l’opérateur canadien Michel Brault et l’ingénieur suisse Stefan Kudelski, inventeur du magnétophone Nagra. Ces innovations techniques seront reprises et perfectionnées durant le tournage des « films-vérité » postérieurs, et susciteront auprès des cinéastes et des opérateurs un enthousiasme croissant. En plus de cette technique légère qui, comme nous l’avons vu dans l’analyse du texte de Morin, est synonyme fantasmé d’immersion du cinéaste dans le réel filmé, Chronique expérimente aussi une p...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search