Desktop versionMobile Version

La capture de mouvement

 | 
Marco Grosoli
, 
Jean-Baptiste Massuet

2. Pour une théorie intermédiale de la capture de mouvement

Le « psychique » du rôle1

Flavio De Bernardinis

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Nous considérons Robert Zemeckis comme un grand cinéaste capable d’élaborer et de produire une vision d’ensemble organique du spectacle artistique cinématographique. Le système de la performance capture, mis en œuvre sur ses films comme Le Pôle Express, Beowulf, et Le Drôle de Noël de Scrooge, peut être entendu comme un banc d’essai pour questionner le cinéma et ce qui peut être considéré comme sa nature au tournant de son premier centenaire.

L’acteur est le pivot autour duquel tourne tout le mécanisme de la performance capture. Le système de capteurs apposés sur son corps et sur son visage opère la transition entre l’interprète en chair et en os et le personnage numérique, sans le filtre de la prise de vue photographique. Cette technique semble produire, même si nous n’en sommes qu’à ses balbutiements, une tout nouvelle acception du rapport entre acteur et personnage au cinéma dont certaines racines sont peut-être à chercher aux origines du langage cinématographique.

Étudions la chos...

Autor

Directeur de l’école MIM (Master dell’Immaginario) à Rome, est également professeur d’histoire du cinéma au « Centre Expérimental de la Cinématographie » et enseigne la théorie du cinéma à l’université de La Sapienza. Il fait en outre partie du conseil éditorial de la revue Segnocinema.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search