Version classiqueVersion mobile

La capture de mouvement

 | 
Marco Grosoli
, 
Jean-Baptiste Massuet

Table des matières

Marco Grosoli et Jean-Baptiste Massuet

Introduction

1. La capture de mouvement : son histoire, ses origines

Justin Baillargeon

La capture de mouvement, une nouvelle technologie ?

Un flou médiatique et technologique
La performance capture, une innovation préhistorique ?
Cinéma virtuel : redéfinition de la mise en scène traditionnelle
Jean-Baptiste Massuet

Rotoscopie et performance capture : pour une réévaluation de l’histoire technologique de la capture de mouvement

Dérives téléologiques de l’histoire de la rotoscopie
Du décalque à la capture du mouvement
Rotoscopie, performance capture et prises de vues réelles : une frontière historiquement déterminée
Trond Lundemo

Archéologie de la motion capture

Chronophotographie et motion capture
Entreprises encyclopédiques
Renée Bourassa

Capture de mouvement et illusionnisme : pour une anthropologie de l’effet de présence

L’illusion de présence, ou la présence de l’absence
Réalisme et effet de présence
Esthétique illusionniste et effet de présence
Une ouverture du champ esthétique

2. Pour une théorie intermédiale de la capture de mouvement

Flavio De Bernardinis

Le « psychique » du rôle

Enrico Pitozzi

Topologies des corps : perception, présence, figurations du mouvement

De la simulation : le corps physique
Corpsgraphies I
Figurations de la présence : sur les degrés de matérialité du corps
De la transformation : signature motrice et retour de la perception
Corpsgraphies II
Un cas exemplaire : la collection numérique de signatures motrices du LARTech
Cinq principes sur l’intervention des technologies
Les gradations de présence
De la réception : une hypothèse de simulation partagée
Selim Krichane

Calcul, capture et représentation du mouvement : le cas Final Fantasy

Les fantaisies de l’indiciel
Défense anti-aérienne et dispositifs ludiques
Mouvement capté, mouvement représenté
Mouvements « hyperréels »
Advent Children : vers un mouvement vidéoludique
Dick Tomasovic

Identités du mouvement : motion capture et kinesthésie

Masquer le corps
Chasser le fantôme
Relever l’empreinte
Singer le mouvement
Enclencher le mode miroir
Prodiguer le mouvement

3. Pour une esthétique de la capture de mouvement

Hervé Joubert-Laurencin

La tradition du mouvement noir au cinéma, ou le noir et blanc comme véritable archéologie de la mocap

Renaissance (Christian Volckman, 2006)
Pas de deux (Norman McLaren, 1967)
Coïncidences temporelles : silhouettes, pixillation et mocap
Sébastien Denis

Le devenir-marionnette de l’acteur : la performance capture dans Avatar

L’animation sans animateur ?
De la vie des marionnettes (numériques) : la performance capture en abyme
Sur-marionnette et hypercorps
Yannick Kernec’h

Le « cinématographique » dans L.A. Noire : l’aporie motion scan

Une certaine tendance du jeu vidéo…
Réalisme cinématographique, réalisme vidéoludique
Quelques spécificités techniques du motion scan
Des avantages et des inconvénients concernant l’utilisation du Motion Scan pour l’interfaçage de l’expression émotionnelle
L.A. Noire, motion scan : quelle postérité ?
Philippe Marion

Spielberg au pays de la ligne claire : de la graphiation à la performance capture

Les secrets de la performance capture
Tintin : une impossible adaptation ?
Homochronie optique
Médiagénie d’une adapatation
Mocap et démiurgie
Le temps des capteurs
Démiurgie anima-réaliste et maquillage numérique
Animation reloaded

Bibliographie

Articles en français
Articles en anglais
Deux articles dont l’approche théorique est assez proche de la résurgence de l’index photographique dans le contexte du numérique
Articles en italien
Ouvrages en anglais
Quelques ouvrages en français et en anglais proposant une approche anthropologique et scientifique du mouvement et de la perception
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search