Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genres et acteurs du cinéma français

 | 
Gwénaëlle Le Gras
, 
Delphine Chedaleux

1. Le film policier et criminel

Louis Jouvet à l’épreuve des genres

Vincent Amiel

Résumé

Louis Jouvet, homme de théâtre et acteur anti-naturaliste, devient, dans les années 1930 et 1940, un acteur du cinéma populaire, multipliant en particulier les compositions dans les films policiers. Cet article analyse la façon dont la rencontre d’un genre réaliste, grand public, et d’un comédien aux exigences « culturelles » ambitieuses engendre des transformations dans le jeu de l’acteur. L’interprète de Giraudoux et de Molière trouvant dans les rôles d’inspecteurs minables une autre dimension à son travail, où les compositions se naturalisent.

Louis Jouvet, known as a prominent theatrical figure and non-naturalist actor, also appeared in French popular cinema of the 1930s and 1940s, especially by playing roles in crime thrillers. This paper examines the means by which the confluence between mainstream realist genre cinema and the requirements of high cultural ambition transformed the actor’s performance style. The celebrated performer of Giraudoux, or of Molière, found another dimension in playing characters of downtrodden police inspectors that became, in essence, more naturalistic.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour sa notice concernant Louis Jouvet dans le Dictionnaire du cinéma1, Raymond Chirat commence ainsi : « Quand on aborde le palmarès cinématographique de celui qui s’est placé haut dans les manifestations théâtrales de son époque, il faut faire abstraction de tout ce qui est justement contexte scénique. Oublier le directeur, le metteur en scène, l’ambassadeur de l’art français, pour ne se souvenir plus que de son image sur l’écran. » Je voudrais précisément faire le contraire ici, c’est-à-dire essayer de comprendre les rapports entretenus par Jouvet avec le cinéma en général, et les genres en particulier, en tenant compte de ce que Jouvet, acteur et personnalité du spectacle, doit au monde théâtral, compris comme lieu artistique et social.

Deux éléments le caractérisent en effet, qu’il faut souligner a priori, je crois, et sur lesquels nous reviendrons. Tout d’abord Jouvet est avant tout un comédien de théâtre, lié à l’aventure du Vieux Colombier, au Cartel qui a bouleversé le théât...

Auteur

Professeur à l’université de Caen, où il travaille en particulier sur les relations acteur/personnage au cinéma. Il collabore régulièrement aux revues Positif et Esprit, et a publié notamment (avec Jacqueline Nacache, Geneviève Sellier et Christian Viviani) L’Acteur de cinéma, approches plurielles (Presses universitaires de Rennes, 2007), Le Corps au cinéma, Keaton, Bresson, Cassavetes (PUF, 1998), et tout récemment Joseph L. Mankiewicz et son double (PUF, 2010).

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540