Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genres et acteurs du cinéma français

 | 
Gwénaëlle Le Gras
, 
Delphine Chedaleux

Introduction. Le cinéma français en substance (1930-1960) : genres, acteurs et actrices

Delphine Chedaleux et Gwénaëlle Le Gras

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le cinéma populaire français d’avant la Nouvelle Vague est le continent oublié des études cinématographiques ; peu étudié, il est aussi peu enseigné dans nos universités, à l’exception de quelques « écoles » (le réalisme poétique par exemple) et quelques cinéastes, dont les films ont été mis au panthéon par la « politique des auteurs ». Or la notion d’auteur, si elle existe déjà à la période classique, n’apparaît de manière significative qu’à la fin des années 1950. Aussi, il semble anachronique de vouloir dissocier un cinéma d’auteur d’un cinéma commercial pour cette période : du début du parlant aux années 1950, des films de qualité variable, tant sur les plans narratif qu’esthétique, cohabitent sans heurt au box-office comme dans les magazines.

Ainsi dans les années 1930, le succès de Un de la Légion (Christian-Jaque avec Fernandel) côtoie celui du Roman d’un tricheur de Sacha Guitry en 19361. En 1937, La Marseillaise de Jean Renoir est en bonne place à côté de L’Affaire du courri...

Auteurs

Delphine Chedaleux prépare une thèse intitulée « Jeunes premiers et jeunes premières du cinéma français sous l’Occupation (1940-1944) » sous la direction de Geneviève Sellier, professeure à l’université Michel de Montaigne – Bordeaux 3. Elle est ATER à l’université de Caen.
Maître de conférences à l’université Michel de Montaigne – Bordeaux 3. Elle travaille en particulier sur les star studies et les approches culturelles du cinéma français classique et contemporain cherchant à comprendre le sens des représentations filmiques dans leur contexte de production et de réception. Elle a publié Catherine Deneuve, une « star » française entre classicisme et modernité (Nouveau Monde éditions) et Michel Simon, l’art de la disgrâce (Scope éditions) en 2010.

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540