Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Biographies de peintres à l’écran

 | 
Patricia-Laure Thivat

Les puissances du faux ou la « mise en boîte » de Rembrandt par Charles Matton

Véronique Campan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le film que le peintre, sculpteur, dessinateur, écrivain et cinéaste Charles Matton1 a consacré à la vie de Rembrandt Van Rijn n’est ni un essai critique, ni un documentaire historique, mais une fiction biographique. Il n’entend pas rendre compte exactement de la vie et de l’œuvre du peintre, mais mettre en situation les moments de son existence et les étapes de sa création. L’homme qui nous est raconté se voit attribuer des paroles qu’il n’a pas dites, des gestes qu’il n’a pas effectués. Décors et acteurs prêtent leur apparence aux lieux et aux personnes, et offrent au regard un simulacre de ce que fut le monde autour de Rembrandt. La fiction biographique est, par définition, le règne du faux semblant ; mais elle entend faire surgir, par l’invention, la vérité qu’une stricte étude historique manquerait. Cependant, notre auteur ne cherche pas à cerner l’essence de la création rembranesque. La place et le rôle dévolus à la fiction, dans son film, sont tout autres.

Désireux de prendre ...

Auteur

Maître de conférences en études cinématographiques à l’université de Poitiers. Elle a publié un ouvrage sur Kieslowski (Dix brèves histoires d’image. Le Décalogue de Krzysztof Kieslowski, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 1993), un essai sur l’écoute filmique (L’Écoute filmique, écho du son en image, Paris, P.U.V., 2000), et de nombreux articles sur les relations du son et de l’image

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540