Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Biographies de peintres à l’écran

 | 
Patricia-Laure Thivat

Rossellini et Alberti. La perspectiva televisualis, ou le cinéma dépi(c)té

Jean-Michel Durafour

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1972, Roberto Rossellini tourne pour la télévision italienne le triptyque L’Âge de Cosme/L’Età di Cosimo de’Medici1, dans lequel – voir le deuxième film, Le Pouvoir de Cosme/Il Potere di Cosimo, et surtout le troisième, Leon Battista Alberti (qui me retiendra principalement) – un peintre qui n’en est pas vraiment un, un peintre souvent dénigré2, Alberti donc (1404-1472), occupe le site central et occulte peu à peu la figure du célèbre banquier3. Théoricien de la peinture, de la sculpture et de l’architecture ante omnia (mais aussi l’un des parangons de l’uomo universale cher à l’époque : fonctionnaire pontifical, mathématicien, dramaturge, moraliste, cryptographe, etc.), encyclopédiste exalté de l’union des arts et des sciences, l’auteur du notoire De pictura (1435) fixa le premier par écrit les principes de la nouvelle peinture, parmi plusieurs concurrentes, soit ceux de la perspectiva artificialis statique et monofocale.

On pourrait penser que, du cinéma à la peinture, le clin d...

Auteur

Maître de conférences en études cinématographiques à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée. Agrégé de philosophie, docteur en Esthétique, il est l’auteur d’articles parus en France et à l’étranger ainsi que d’ouvrages sur l’esthétique des formes cinématographiques. Il a notamment publié dans CiNéMAS, Trafic, Vertigo, Décadrages, et les volumes de Ligeia coordonnés par P.-L. Thivat (Image Cinéma, no 61-64, 2005, Peinture et Cinéma, no 77-80, 2007, Peintres cinéastes, Ligeia, no 97-100, 2010). Parmi ses derniers ouvrages : Jean-François Lyotard : questions au cinéma, Paris, PUF, 2009

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540