Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Les primaires ouvertes en France

 | 
Rémi Lefebvre
, 
Éric Treille

Première partie. Adoption et règles du jeu

1. La fabrication partisane des primaires socialistes ou la codification d’une nouvelle règle du jeu électoral

Éric Treille

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Les procès en paternité peuvent parfois être source d’avancées politiques. En dressant un bilan1 très positif de l’exercice des primaires socialistes organisées en 2011 – « coup d’essai et coup de maître » –, la Fondation Terra Nova ne se contenta pas de rappeler le rôle qui fut le sien2. Les promoteurs de cet exercice innovant de démocratie partisane exprimèrent aussi des « regrets sur son déroulement » : la campagne réellement compétitive fut trop courte, les primaires n’ont jamais vraiment pu prendre sur le terrain et surtout, n’ont véritablement commencé qu’au lendemain du premier débat télévisé, c’est-à-dire très tardivement3.

Ce premier constat établi à chaud, quelques semaines après le plébiscite de François Hollande par les sympathisants socialistes, par la Fondation qui avait nourri intellectuellement l’acculturation du principe des primaires américaines en France peut légitimement surprendre. Le pari d’organiser une grande consultation « ouverte et populaire » a pourtant ét...

Autore

Chercheur associé au CRAPE-Arènes. Ses travaux de recherche portent sur la démocratie partisane, la communication politique et le financement de la vie publique. Il a notamment publié « Primary colors. L’élection présidentielle à l’épreuve des primaires socialistes », in Maarek P. (dir.), La Communication politique des Présidentielles de 2012 : premières analyses, Paris, L’Harmattan, 2013 et avec Thierry Barboni, « L’engagement 2.0. Les nouveaux liens militants au sein de l’e-Parti Socialiste », Revue française de science politique, vol. 60, no 6, décembre 2010.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540