Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sens du vote

 | 
Collectif Sociologie politique des élections (France)

5. « Il y a de fortes chances que je sois obligé de voter Sarkozy »

(In)certitudes des choix électoraux

Éric Agrikoliansky, Lorenzo Barrault-Stella, Julien Fretel, Brigitte Le Grignou et Anne-France Taiclet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les entretiens répétés avec les électeurs, avant, pendant, après la campagne électorale, donnent accès, via les hésitations, les atermoiements, les regrets affichés ou l’anxiété révélée, aux coulisses de la décision électorale. En interrogeant ainsi les électeurs, on perçoit à la fois leur doute en action, lorsqu’il faut choisir, mais aussi la complexité des dimensions de ce choix qui s’articule aux contextes dans lesquels ils sont immergés et à leurs histoires passées, politiques mais aussi privées. C’est alors l’occasion de s’arrêter sur les mécanismes et interactions qui « font » les choix, mais aussi de déconstruire l’idée d’un choix électoral comme décision exclusivement politique et sa mise en récit, souvent héroïque.

Les entretiens donnent en effet à voir la pluralité des mécanismes à l’œuvre et suggèrent qu’il n’y pas une mais des manières diversifiées de décider, qui n’ont pas toutes un sens politique. Ils permettent de rompre avec quelques lieux communs de l’analyse des cho...

Auteurs

Professeur de science politique à l’université Paris-Dauphine/PSL (Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales – IRISSO). Il travaille sur la sociologie des mouvements sociaux et sur l’analyse des comportements politiques (notamment électoraux).
Chargé de recherche en sociologie politique au CNRS (Cresppa-CSU). Il travaille sur les rapports « ordinaires » à l’État et au politique ainsi que sur les transformations contemporaines de l’action publique, notamment dans le secteur éducatif.
Professeur de science politique à l’université Paris 1 et membre du Centre universitaire de recherches sur l’action publique et le politique (CURAPP). Ses travaux portent sur les partis politiques et les engagements militants.
Professeure de science politique à l’université Paris-Dauphine/PSL, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO). Elle travaille sur les phénomènes de politisation et sur la communication politique.
Maîtresse de conférences en science politique à l’université Lyon 2, chercheuse au laboratoire TRIANGLE. Ses travaux portent sur la sociologie de l’action publique et sur la professionnalisation politique au local.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540