Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sens du vote

 | 
Collectif Sociologie politique des élections (France)

3. « Je me sens devenir de droite »

Trajectoires sociales et itinéraires électoraux

Éric Agrikoliansky, Julien Fretel, Brigitte Le Grignou, Sabine Rozier et Anne-France Taiclet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La sociologie électorale, en quête d’un modèle explicatif des « choix » électoraux, débat depuis des décennies du poids des appartenances sociales sur les opinions et sur les votes1. La fin du « vote de classe » et plus largement l’étiolement des liens entre appartenances sociales et vote sont au cœur de cette discussion. La réalité du phénomène et, plus encore, ses facteurs explicatifs sont l’objet d’appréciations divergentes : les uns voyant dans les transformations du vote, ouvrier notamment, l’indéniable signe d’une érosion des variables socio-économiques, dites « lourdes », et de leur influence sur l’expression électorale des préférences politiques ; les autres y décelant les marques non d’un étiolement mais de transformations en cours, d’ailleurs irréductibles au monde ouvrier, qui affectent aussi bien les conditions sociales ou économiques que les frontières des groupes sociaux ou encore l’offre politique. Force est cependant de constater que la confrontation scientifique à c...

Auteurs

Professeur de science politique à l’université Paris-Dauphine/PSL (Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales – IRISSO). Il travaille sur la sociologie des mouvements sociaux et sur l’analyse des comportements politiques (notamment électoraux).
Professeur de science politique à l’université Paris 1 et membre du Centre universitaire de recherches sur l’action publique et le politique (CURAPP). Ses travaux portent sur les partis politiques et les engagements militants.
Professeure de science politique à l’université Paris-Dauphine/PSL, membre de l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO). Elle travaille sur les phénomènes de politisation et sur la communication politique.
Maîtresse de conférences en science politique à l’université de Paris-Dauphine/PSL, chercheuse à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO). Elle travaille sur les dispositifs de gouvernement des conduites individuelles dans les domaines culturel, social et éducatif (fiscalité des dons, régulation des activités philanthropiques, éducation économique et financière).
Maîtresse de conférences en science politique à l’université Lyon 2, chercheuse au laboratoire TRIANGLE. Ses travaux portent sur la sociologie de l’action publique et sur la professionnalisation politique au local.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540