Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La mondialisation des risques

 | 
Emmanuel Henry
, 
Soraya Boudia

Troisième partie. Transformer les modes de gouvernement

10. Mieux vaut prévenir que guérir : une devise simple pour une transnationalisation complexe

Boris Ollivier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« En ce qui concerne sa nature, la politique communautaire de santé animale actuelle ne constitue pas un cadre unique de politique publique mais plutôt une série d’actions entrecroisées ou liées. Cet état de fait tient à ce que, dès le départ, la politique communautaire de santé animale n’a pas été désignée comme une politique publique singularisée1. »

Introduction

La longue histoire de la lutte contre les maladies a institutionnalisé des politiques publiques nationales produisant des instruments à la fois techniques, tels que les vaccins en prophylaxie médicale2 ou les mesures d’abattage en prophylaxie sanitaire, et économiques, comme les indemnisations versées aux éleveurs touchés par des foyers3. La mise en œuvre de cette action publique a spécifié les relations entre autorités étatiques nationales ou locales, éleveurs, laboratoires et vétérinaires, la profession de ces derniers s’étant constituée autour de ces enjeux4. Des cadres normatifs, fixant des règles de police sanitaire, e...

Auteur

Fonctionnaire au ministère de l’agriculture en tant qu’inspecteur de santé publique vétérinaire. Il a bénéficié d’une bourse de recherches pour soutenir en 2013 une thèse de science politique sur la construction des politiques européennes de santé animale. Il travaille actuellement sur les délégations de service public.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540