Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Démocratie et modernité

 | 
Yves Couture
, 
Stéphane Vibert
, 
Marc Chevrier

Deuxième partie. Lieux de la démocratie

6. La démocratie comme institution de l’autonomie

De l’expression des subjectivités à la dialectique de la subjectivation

Audric Vitiello

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La conception la plus commune aujourd’hui de la démocratie l’assimile à un régime politique, à un ensemble de règles et d’institutions encadrant l’activité politique de régulation sociale. À ce titre, la caractéristique majeure d’une démocratie serait que les pouvoirs publics s’organiseraient de façon à autoriser la participation du peuple à l’exercice du pouvoir politique, si bien qu’une décision collective est censée émerger à partir de l’expression des opinions, intérêts ou préférences des individus qui composent le peuple. C’est une telle perspective qui sous-tend par exemple les diverses tentatives contemporaines cherchant à « exporter la démocratie », qui se réduisent bien souvent à installer un régime représentatif et un système électoral concurrentiel. Elle peut aussi se retrouver dans le champ académique, par exemple à travers la typologie récente, mais désormais bien ancrée, distinguant régimes « démocratiques pluralistes », « autoritaires » et « totalitaires1 ».

Il s’agit ...

Auteur

Maître de conférences en Science politique, Audric Vitiello enseigne à l’université François Rabelais de Tours et à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po). Ses recherches portent sur les processus de constitution de subjectivités démocratiques, à la croisée de la sociologie et de la théorie politique. Il a récemment publié l’ouvrage Institution et liberté (L’Harmattan, 2010), ainsi que plusieurs articles scientifiques, dont « La démocratie agonistique : ordre symbolique et désordre politique » (Revue du MAUSS no 38, novembre 2011) et « L’exercice de la citoyenneté : délibération, participation et éducation démocratiques » (Participations no 5, mai 2013)

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540