Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émotions et expertises

 | 
Christophe Traïni

Troisième partie. Procédures et stratégies d'accréditation

7. Promouvoir un Palestinien maître de soi et de son destin

La cause de « l’État d’abord » selon Salam Fayyad

Aude Signoles

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Par ces propos, datés de 2009, Salam Fayyad, alors Premier ministre de la Cisjordanie, appelle ses concitoyens à embrasser des valeurs de tolérance et de coexistence pacifique à l’égard de leur voisin israélien, afin que l’État de Palestine qu’il appelle de ses vœux soit reconnu sur la scène internationale et que la population qu’il dirige retrouve des motifs de fierté. En d’autres termes, Salam Fayyad exhorte les Palestiniens à adhérer à la cause qu’il promeut – l’« État d’abord » –, en même temps qu’à croire au nouvel horizon affectif – fait de stabilité et d’optimisme – qu’il leur promet. Comment, dès lors, s’y prend-il pour sensibiliser la population à son programme d’action ? Par quelles modalités d’enrôlement parvient-il à mobiliser des soutiens ? Quels dispositifs de sensibilisation2 active-t-il pour légitimer son action ? Autrement dit, quelles émotions cherche-t-il à inculquer aux populations ? Et quels effets de ricochet ses injonctions produisent-elles sur les manifestati...

Auteur

Maître de conférences en science politique à l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence (CHERPA).

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540