Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Émotions et expertises

 | 
Christophe Traïni

Deuxième partie. Des régimes de coordination complémentaires ou concurrents ?

4. Judiciarisation et mobilisation des émotions

Le procès d’Alberto Fujimori au Pérou

Sophie Daviaud

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le conflit armé péruvien tire sa spécificité du fait qu’il débute avec la transition démocratique et ne trouve un début de résolution qu’avec le retour à l’autoritarisme incarné par Alberto Fujimori, président entre 1990 et 2000. Ce n’est qu’avec sa démission à la fin de l’an 2000 qu’a lieu un retour à la démocratie et une réouverture du débat autour des droits humains. Même s’il fait encore figure de « sauveur » pour une partie des Péruviens, Fujimori s’est également distingué par les exactions commises sous son régime dans le cadre des opérations occultes menées par l’État contre les guérillas d’extrême gauche. Le 7 avril 2009, le tribunal de Lima condamnait l’ancien président péruvien à vingt-cinq ans de prison pour violations des droits de l’homme pendant sa présidence. Il était jugé pour son rôle d’instigateur présumé dans deux massacres de civils qui ont fait quinze morts en 1991 et dix en 1992, perpétrés par un « escadron de la mort ». Il était également jugé pour les séquest...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540