Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Devenir descendant d'esclave

 | 
Johann Michel

Bibliographie

Texte intégral

Abou Antoine, (1988), L’École dans la Guadeloupe coloniale, Paris, éditions caribéennes.

Agar Michaël, (1980), The Professionnal Stranger: An Informal Introduction to Ethnography, New York, Academic Press.

Andrieu Claire, (2005), « Le traitement des traumatismes historiques », L’esclavage, la colonisation et après…, P. Weil et S. Dufoix (dir.), Paris, PUF, p. 599-621.
—, (2006), « La Commémoration des dernières guerres françaises : l’élaboration de politiques symboliques, 1945-2003 », Politiques du passé, Claire Andrieu, Marie-Claire Lavabre et Danielle Tartakowsky (dir.), Aix-en-Provence, PUP, p. 39-46.

Barcellini Serge, (2001), « Du droit au souvenir au devoir de mémoire », Cahiers français de la Documentation française, 303, p. 24-28.

Bébel-Gisler Dany, (1985), Léonora ou la mémoire enfouie de la Guadeloupe, Paris, Seghers.

Barro Abdoulaye, (2006), « Ce que cache le débat sur la mémoire noire en France », Controverses, no2, p. 89-102.

Beauvoir Simone (de), (1986), Le Deuxième Sexe, Paris, Gallimard.

Becker Howard, (1985), Outsiders. Études de la sociologie de la déviance, Paris, Métailié.

Benford Robert, Hunt Scott, (1997), « Dramaturgy and social movements: the social construction and communication of power », Sociological Inquiry, 32 (1), p. 36-55.

Bensa Alban, (1995), « De la relation ethnographique : à la recherche de la juste distance », Enquête, 1, p. 131-140.

Berger Thomas et Luckmann Peter, (1986), La Construction sociale de la réalité, Paris, Méridiens-Klincksiek.

Bertrand Romain, (2006), Mémoires d’empire, Paris, Éditions du Croquant.

Blanchard Pascal, Veyrat-Masson Isabelle, (2010), Les Guerres des mémoires : La France et son histoire, Paris, La Découverte.

Blérald Alain Phlippe, (1988), La Question nationale en Guadeloupe et Martinique. Essai sur l’histoire politique, Paris, l’Harmattan.
—, (1997), « La citoyenneté française aux Antilles et ses paradoxes », 1946-1996, cinquante ans de départementalisation outre-mer, F. Constant et F. Daniel (dir.), Paris, L’Harmattan, p. 193-204.

Blight David (2002), Race and Reunion: The Civil War in American Memory, Harvard, Harvard University Press.

Boltanski Luc et Thévenot Laurent (1991), De la justification, Paris, Gallimard.

Boltanski Luc, (2009), De la critique. Précis de sociologie de l’émancipation, Paris, Gallimard.

Bonniol Jean-Louis, (2006), « Échos politiques de l’esclavage colonial, des départements d’outre-mer au cœur de l’État », Politiques du passé. Usages du passé dans la France contemporaine, Claire Andrieu, Marie-Claire Lavabre et Danielle Tartakowsky (dir.), Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, p. 59-69.
—, (2006), « Comment transmettre le souvenir de l’esclavage ? Excès de mémoire, exigence d’histoire », Cités, 26, Paris, PUF, p. 181-185.
—, (2007), « Racialisation ? Le cas de la colorisation coloniale des rapports sociaux », Faire savoirs, 6, p. 37-46.

Bourdieu Pierre, (2002), Le Bal des célibataires, Paris, Le Seuil.

Bovet Alain et Gonzalez Philippe, (2006), « La raison ordinaire peut-elle avoir raison de la sociologie ? », in Farrugia Francis (dir.), L’Interprétation sociologique. Les auteurs, les théories, les débats, Paris, L’Harmattan, p. 151-166.

Brewer J. et Hunter A., (1989), Multimethod Research : a Synthesis of Styles, Newbury Park, CA, Sage.

Brint Steven, (1994), In an Age of Expert: The changing Role of Professionals in Politics and Public Life, Princeton (N. J.), Princeton University Press.

Burton Richard, (1994), La Famille coloniale. La Martinique et la Mère patrie, Paris, L’Harmattan.

Callon Michel, (1986), « Éléments pour une sociologie de la traduction », Année sociologique, 36, p. 169-208.

Callon Michel, Barthes Yannick, Lascoumes Pierre, (2001), Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Le Seuil.

Camus Jean-Yves, (2006), « The Commemoration of Slavery in France and the Emergence of a BlackPolitical Consciousness », The European Legacy, no6, vol. 11, p. 647-655.

Carotenuto Audrey, (2010), « La question des résistances serviles à l’île Bourbon », Les Traites et les esclavages. Perspectives historiques et contemporaines, M. Cottias, E. Cunin, A. De Almeida Mendes (dir.), Paris, Khartala, p. 179-188.

Cefaï Daniel et Trom Dany (dir.), (2001), Les Formes de l’action collective. Mobilisations dans des arènes publiques, Paris, EHESS, coll. « Raisons Pratiques », p. 195-228.

Cefaï Daniel et Lafaye Claudette, (2001), « Lieux et moments d’une mobilisation collective », Les formes de l’action collective, Paris, EHESS, coll. « Raisons Pratiques ».

Cefaï Daniel et Terzi Cédric, (dir.), (2012), L’Expérience des problèmes publics, Paris, Ed. EHESS, coll. « Raisons pratiques », p. 10-45.

Célestine Audrey, (2010), « Mobilisation et identité chez les Antillais de France. Le choix de la différentiation », Asylon(s), no8, Radicalisation des frontières et promotion de la diversité, URL : [http://www.reseau-terra.eu/article946.html] (consulté le 15/01/2012).

Certeau Michel (de), (1990), L’Invention du quotidien. Les arts de faire, t. 1, Paris, Gallimard, 1990.

Césaire Aimé, (1948), Commémoration du centenaire de l’esclavage. Discours prononcés à la Sorbonne le 27 avril 1948, Paris, PUF.
—, (1951) Le Combat de Victor Schœlcher continue, Imprimerie du Courrier, Fort-de-France.
—, (1983) Cahier d’un retour au pays natal, Paris, Présence africaine.

Chalons Serge, Christian Jean-Etienne, Landan Suzy, Yébakima André, (2000), De l’esclavage aux réparations, Paris, Karthala.

Chancé Dominique, (2003), E. Glissant, Un traité du parler, Paris, Karthala.

Chaumont Jean-Michel, (1997), La Concurrence des victimes, Paris, La Découverte.

Chivallon Christine, (2002), « Mémoires antillaises de l’esclavage », Ethnologie française, 32, p. 601-612.
—, (2007) « La quête pathétique des études post-coloniales », La Situation post-coloniale Marie-Claude Smouts (dir.), Paris, Presses de sciences po, p. 387-405.
—, (2009) « Resurgence of the Memory of Slavery in France: Issues and Significations of a Public and Academic Debate », in Ana Lucia Araujo (ed.), Living History: Encountering the Memory of the Heirs of Slavery, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, p. 83-97.
—, (2012) L’Esclavage, du souvenir à la mémoire, Paris, Karthala.

Cobb Roger, Elder Charles, (1983), Participation in American Politics: The Dynamics of Agenda-Bulding, Baltimore (Md), The Johns Hopkins University Press.

Constant Fred, Daniel Justin (dir.), (1997), 1946-1996, Cinquante ans de départementalisation outre-mer, Paris, L’Harmattan.

Cottias Myriam, (1997), « L’oubli du passé contre la citoyenneté : troc et ressentiment à la Martinique (1848-1946) », F. Constant, J. Daniel (dir.), 1946-1986, Cinquante ans de départementalisation outre-mer, Paris, L’Harmattan, p. 292-313.
—, (1998), « La politique de l’oubli », Cent cinquantième anniversaire de l’abolition de l’esclavage, 1948-1998, Hors-série France-Antilles, p. 36-38.
—, (2000) « Le triomphe de l’oubli ou la mémoire tronquée », De l’esclavage aux réparations, S. Chalons, Ch. Jean-Etienne, S. Landan, A. Yébakima (dir.) Paris, Karthala, p. 98-103.

Darsières Camille, (1974), Des origines de la nation martiniquaise, Pointe-à-Pitre, Désormeaux.

Davis Fred, (1973), « The Martian and the Convert: Ontological Polarities in Social Research », Urban Life and Culture, 2, 3, p. 333-343.

Descombes Vincent, (1996), Les Institutions du sens, Paris, Éditions de Minuit.

Dewey John, (2010), Le Public et ses problèmes, Paris, Gallimard.

Dufoix Stéphane, (2006), « Historiens et mnémographes », Controverses no2, p. 15-38.

Ève Prosper, (2005), Le 20 décembre 2004 : Le temps de la parole, Océan Éditions, Saint-André.

Fanon Frantz, (1952), Peau noire, masque blanc, Paris, Le Seuil.
—, (1970), Les Damnés de la terre, Paris, Maspero.

Fassin Didier et Rechtman Richard, (2007), L’empire du traumatisme. Enquête sur la condition de victime, Paris, Flammarion.

Fassin Éric, (2007), « Sarkozy ou l’art de la confusion », Le monde, 13 avril.

Fouilleux Ève, (2000), « Entre production et institutionnalisation des idées : la réforme de la politique agricole commune », Revue française de science politique, vol. 50, 2, p. 277-305.

Fradin Bernard, Quéré Louis, Widmer Jean (dir.), (1994), L’Enquête sur les catégories : de Durkheim à Sacks, Paris, EHESS, coll. « Raisons Pratiques ».

Garcia Patrick, (2001), « Les pratiques commémoratives dans la France contemporaine », Cahiers français de la documentation française, 303, p. 33-39.

Garraud Philippe, (1990), « Politiques nationales : élaboration de l’agenda », L’Année sociologique, vol. 40, p. 17-41.

Gauvin Gilles, (2000), « Le parti communiste de la Réunion (1946-2000) », Vingtième siècle, 66, p. 73-94.

Garraway Doris, (2008), « Memory as reparation? The politics of remembering slavery in France from abolition to the Loi Taubira (2001) », International Journal of Francophone Studies, vol. 11, 3, p. 365-386.

Geertz Clifford, (1973), The Interpretation of Culture, New York, Basic Books.

Gensburger, Sarah, (2010), Les Justes de France. Politiques publiques de la mémoire, Paris, Presses de sciences po.

Gensburger Sarah et Lavabre Marie-Claire, (2012), Politique européenne, « D’une “mémoire européenne” à l’européanisation de la “mémoire” », 37.

Giraud Michel, (1997) « De la négritude à la créolité. Une évolution paradoxale à l’ère de la départementalisation », 1946-1996. Cinquante ans de départementalisation outremer, Constant Fred, Daniel Justin (dir.), Paris, L’Harmattan, p. 373-404.
—, (1999) « La patrimonialisation des cultures antillaises. Conditions, enjeux et effets pervers », Ethnologie française, XXIX, 3, p. 375-386.
—, (2005), « Les enjeux présents de la mémoire de l’esclavage », L’Esclavage, la colonisation, et après…, P. Weil et S. Dufoix (dir.), Paris, PUF, p. 533-558.

Glissant Edouard, (2007), Mémoires des esclavages, Paris, La Documentation française/Gallimard.

Goffman Erwing, (1979), Asiles, études sur la condition sociale des malades mentaux, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Le sens commun ».
—, (1974) Les Cadres de l’expérience, trad. I. Joseph, Paris, Éditions de Minuit.
—, (1969) Strategic Interaction, Philadelphie, University Of Pennsylvannia Press.

Gonos G., (1977), « “Situation” versus “frame”: the “interactionnism” and the “structuralist” analysis of everyday life », American Sociological Review, 42, p. 854-867, 1977.

Gross Ariel, (2011), « All Born to Freedom? Comparing the Law and Politics of Race and the Memory of Slavery in the U. S. and France Today », USC Legal Studies Research, Paper N. 11-18.

Guha Ranajit (dir.), (1982), Subaltern Studies I, Dehli, Oxford University Press.

Gueye, Abdoulaye (2011), « Memory at Issue: On Slavery and the Slave Trade among Black French », Canadian Journal of African Studies, vol. 45, issue 1, p. 77-106.

Gusfield Joseph, (2009), La Culture des problèmes publics. L’alcool au volant : la production d’un ordre symbolique, trad. et postface de D. Cefaï, Paris, Economica (Études sociologiques).

Habermas Jürgen, (1990), « De l’usage public de l’histoire », Écrits politiques. Culture, droit, histoire, Paris, Cerf.

Halbwachs Maurice, (1994), Les Cadres sociaux de la mémoire. Paris, Albin Michel.

Hall Peter, (1986), Governing the Economy: The Politics of State Intervention in Britain and France, Cambridge (Mass.), Polity Press.
—, (1993), « Policy Paradigms, Social Learning, and the State: The Case of Economic Policy-Making in Britain », Comparative Politics, 25 (3), p. 275-298.
—, (1997) « The Role of Interest, Institutions, and Ideas in the Comparative Political Economy of the Industrialized Nations », in Mark Lichbach, Alan Zuckerman (ed.), Comparative Politics, Rationality, Culture, and Structure, Cambridge University Press, p. 174-207.

Hartog François, (2003), Régimes d’historicité. Présentisme et expérience du temps, Paris, Le Seuil.

Hartog François et Revel Jacques, (2001), Les usages politiques du passé, série « Enquête », Paris, EHESS.

Heclo Hugh, (1994), « Ideas, Interest and Institutions », in L. Dodd, C. Jilson (ed.), The Dynamics of American Politics. Approaches and Interpretations, Boulder, Westview Press, p. 366-392.

Hegel, (2007), La Raison dans l’Histoire, Paris, 10/18.

Hélenon Véronique, (2005), « Races, statuts juridiques et colonisation », L’esclavage, la colonisation, et après…, P. Weil et S. Dufoix (dir.), Paris, PUF, p. 229-246.

Hourcade Renaud, (2014), Les Ports négriers face à leur passé, Paris, Dalloz.

Ihl Olivier, (1996), La Fête républicaine, Paris, Gallimard.

Jasper James, (1997), The Art of Moral Protest: Culture, Biography, and Creativity in Social Movements, Chicago, University of Chicago Press.

Jean Jean-Paul, (2011), « La mémoire du crime dans les deux lois de déclaration relatives au génocide des Arméniens et à l’esclavage », La Mémoire et le Crime, Michel Danti-Juan (dir.), Paris, Cujas, p. 175-195.

Jobert Bruno, Muller, Pierre, (1987), L’État en action : Politiques publiques et corporatismes, Paris, PUF, coll. « recherches publiques ».

Jobert, Bruno, (1994), « Le retour du politique », Le Tournant néo-liberal en Europe, Paris, L’harmattan, p. 9-20.

Jolivet Marie-José, (1987), « La construction d’une mémoire historique à la Martinique : du schoelcherisme au marronisme », Cahiers d’études africaines, 107-108, XXVII-3-4, p. 287-309.

Jones Charles, (1970), An introduction to the Study of Public Policy, Belmont, Duxbury Press.

Kaufmann Laurence et Quéré Louis, (2001), « Comment analyser les collectifs et les institutions ? », L’Ethnométhodologie. Une sociologie radicale, M. De Fornel, A. Ogien, L. Quéré (dir.), Paris, La Découverte, p. 361-390.

Kaufmann Laurence, (2010), « Faire collectif : de la constitution à la maintenance », (Qu’est-ce qu’un collectif ?, L. Kaufmann et D. Trom (dir.), Raisons pratiques, 20, p. 331-372.

Kertzer David, (1988), Ritual, Politics & Power, Yale, Yale University Press.

Kingdon John, (1984), Agendas, Alternatives and Public Policies, Boston (Mass.), Little, Brown and Co.

Kooiman Jan, (2003), Governing as Governance, Londres, Sage.

Kuhn Thomas, (1999), La Structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion.

Lascoumes Pierre et Le Galès Patrick (dir), (2004), Gouverner par les instruments, Paris, Presses de sciences po.

Lascoumes Pierre, Simard Louis (dir), (2011), « L’action publique au prisme des instruments », Revue française de science politique, vol. 61, 2011/1, p. 117-130.

Lasowski Aliocha Wald, (2009), « La philosophie d’Édouard Glissant », Critique, 11, p. 971-980.

Lavabre Marie-Claire, (1994), Le fil rouge. Sociologie de la mémoire communiste, Paris, Presses de sciences po.

Ledoux Sébastien, (2012), « “Le devoir de mémoire”, fabrique du post-colonial ? Retour sur la genèse de la “loi Taubira” », Cahiers d’histoire, revue d’histoire critique, 118, p. 117-130.

Lefranc Sandrine et Mathieu Lilian (dir.), (2009), Mobilisations de victimes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

Le Galès Patrick, (1999), « Régulations, gouvernance et territoires », Les Métamorphoses de la régulation politique, J. Comaille et B. Jobert (dir.), Paris, LGDJ.

Lemieux Cyril, (2009), Le Devoir et la Grâce, Paris, Economica, coll. « Études sociologiques ».

Lemieux C et Vilain J.-P., (1998), « La mobilisation des victimes d’accidents collectifs. Vers la notion de “groupe circonstanciel” », Politix, vol. 11, 44, p. 135-160.

Lépine Édouard (de), (1998), Dix semaines qui ébranlèrent la Martinique, Paris, Servédit, Maisonneuve et Larose.

Lollia Marie-Odile (1999), Crime contre l’humanité. L’esclavage, Paris, Altlantica.

Marty André, (1998), « La description dense. Vers une théorie interprétative de la culture », Enquête, 6, p. 57-72.

Malon, Claude, (2009), « La plus grande France introuvable. Réflexions sur une aporie de l’identité nationale en période coloniale », Cahiers de sociologie économique et culturelle, 47-48, p. 11-41.

Mbembe Achille, (2007), « L’Afrique de Nicolas Sarkozy », Africultures, [http://www.africultures.com/php/?nav=article&no=6784].
—, Critique de la raison nègre, Paris, La Découverte, 2013.

Mayaud Jean-Luc, (1997), « Le centenaire de la révolution de 1848 en France : unité et éclatement », Revue d’histoire du XIXe siècle, 14, online since 27 June 2005, connection on 18 September 2012, URL : [http://rh19.revues.org/108].

Manceron Gilles, (2008), « Passé colonial », Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire Laurence de Cock, Fanny Madeline, Nicolas Offenstadt, Sophie Wahnich (dir.), Paris, Agone, p. 148-151.

Meimon Julien, (2010), « La naissance d’une institution », Sociologie de l’institution, J. Lagroye et M. Offerlé (dir.), Paris, Belin.

Michel Johann, (2010), Gouverner les mémoires. Les politiques mémorielles en France, Paris, Presses Universitaires de France.
—, (2011) « Regards croisés sur les rapports Kaspi et Accoyer. Le retour du régime mémoriel d’unité nationale », in M. Danti-Juan (dir.), La Mémoire et le Crime, Paris, Éditions CUJAS,
p. 199-216.
—, (2011), « L’institutionnalisation du crime contre l’humanité et l’avènement du régime victimo-mémoriel en France », Canadian Journal of Political science, volume 44, 3, p. 663-684.
—, (2012), Sociologie du soi. Essai d’herméneutique appliquée, Rennes, PUR, coll. « le sens social ».

Minardi Margot, (2010), Making Slavery History: Abolitionism and the Politics of Memory in Massachusetts, Oxford, Oxford University Press.

Mink Georges et Neumayer Laure (dir.), (2007), L’Europe et ses passés douloureux, Paris, La Découverte.

Moore S. and Myerhoff G., (1977), Secular ritual, Uitgeverij Van Gorcum.

Muller Pierre, (1990), Les Politiques publiques, Paris, Presses Universitaires de France.
—, (2005) « Esquisse d’une théorie du changement dans l’action publique, Structures, acteurs et cadres cognitifs », Revue Française de science politique, vol. 55, no1, p. 155-187.

Nicolas Armand, (1967), La Révolution antiesclavagiste de mai 1848 à la Martinique, Fort-de-France, Imprimerie populaire.
—, (1998), Histoire de la Martinique de 1939 à 1971, Paris, L’Harmattan.

Norkunas Martha, (1993), The Politics of Public Memory: Tourism, History, and Ethnicity in Monterey, California, New York, State University of New York Press.

Nora Pierre (dir.), (1997), Les Lieux de mémoire, tomes, 1, 2, 3, Paris, Gallimard.

Oberschall Antony, (1993), Social Movements: Ideologies, Interest, and Identities, New Brunswick, Transaction Publischers.

Olson Mancur, (1971), The Logic of Collective Action: Public Goods and the Theory of Groups, Harvard University Press.

Padioleau Jean-Gustave, (1982), L’État au concret, Paris, PUF.

Palier Bruno et Surel Yves, (2005), « Les “trois I” et l’analyse de l’État en action », Revue française de science politique, vol. 55, 1, p. 7-32.

Park Robert, (1928), « Human Migration and the Marginal Man », American Journal of Sociology, 33, p. 881-893.

Passeron Jean-Claude et Revel Jacques (dir.), (2005), Penser par cas, Paris, EHESS.

Périna Mikaëlla, (1997), Citoyenneté et sujétion aux Antilles francophones, post-esclavage et aspiration démocratique, Paris, L’Harmattan.
—, (2005) « Construire une identité politique à partir des vestiges de l’esclavage ? Les départements français d’Amérique entre héritage et choix », L’Esclavage, la colonisation, et après…, P. Weil et S. Dufoix (dir.), Paris, PUF, p. 509-532.

Pierson Paul, (2000) « Path dependence, Increasing Returns, and the Study of Politics », American Political Science Review, 94 (2), p. 251-267.

Platt Jennifer, (2003), « La première vague de l’école de sociologie de Chicago. Le mythe de données de première main », L’Enquête de terrain (textes réunis et présentés par D. Cefaï), Paris, La Découverte, p. 140-161.

Pollak Michaël, (1990), L’Expérience concentrationnaire, Essai sur le maintien de l’identité sociale, Paris, Métailié.

Prost Antoine, (1997) « Les Monuments aux morts », Les Lieux de mémoire, P. Nora. (ed.), t. 1, Gallimard, p. 199-223.

Quéré Louis, (2002), « La structure de l’expérience publique d’un point de vue pragmatiste », in D. Cefaï, I. Joseph (ed), L’Héritage du pragmatisme. Conflits d’urbanité et épreuves de civisme, Éditions de l’Aube, p. 131-160.

Randall Collins, (2004), Chains of Interaction Ritual, Harvard, Harvard University Press.

Restier-Melleray Christiane, (1990), « Experts et expertise scientifique », Revue française de science politique, 40 (4), p. 546-585.

Ricœur Paul, (1983), Temps et récit, t. 1, Paris, Le Seuil
—, (1986), Du texte à l’action, Paris, Le Seuil.
—, (1990), Soi-même comme un autre, Paris, Le Seuil.
—, (2000), La Mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Le Seuil.

Romana Serge, (2009), « Mémoire de l’esclavage. La République en échec », La Révolution antillaise (Luc Laventure dir.), Paris, Eyrolles, p. 83-115.

Roueff Olivier, (2005), « Formes de présence et logiques de mobilisation d’une mémoire publique : le jazz en France », in Michel Johann (dir.), Mémoires et histoires, PUR, p. 105-131.

Rousso Henry, (2007), « Vers une mondialisation de la mémoire », Vingtième Siècle, vol. 2, no94, p. 3-10.

Rueschemeyer Dietrich et Skocpol Theda, (1996), States, Social Knowledge, and the Origins of Modern Social Policies, Princeton (N. J), Princeton University Press.

Saada Emmanuelle, (2005) « Une nationalité par degré », L’Esclavage, la colonisation et après…, P. Weil et S. Dufoix (dir.), Paris, PUF.

Sabatier Paul, Jenkins-Smith Hank (ed.), (1993), Policy Change and Learning: An advocacy Coalition Approach, Boulder (Colo), Westview Press.

Saunier Éric, (2007), « Le Havre, port négrier : de la défense de l’esclavage à l’oubli », Cahiers des Anneaux de la Mémoire, no11, p. 23-41.

Savarese Éric, (2007), Algérie, la guerre des mémoires, Paris, Non-lieu.

Sayad Abdelmalek, (2006), L’Immigration ou les paradoxes de l’altérité, tome 1, l’illusion du provisoire, Paris, Raisons d’agir.

Schwartz Barry, (2000), Abraham Lincoln and The Forge of National Memory, Chicago, University of Chicago Press.

Schütz Alfred, (1987), Le Chercheur et le quotidien, Paris, Klinsckieck.

Simpson David, (2006), 9/11: the culture of communications, Chicago, Chicago University Press.

Snow David, (2001), « Analyse de cadres et mouvements sociaux », trad. D. Trom, Les Formes de l’action collective. Mobilisations dans des arènes publiques, Paris, EHESS, coll. « Raisons Pratiques », p. 27-50.

Spector Malcolm, Kitsuse John, (1973) « Social problems : A re-formulation », Social Problems, 21 (2), p. 145-159.

Steins Martin, (1978), « Pour une nouvelle approche de la négritude », L’Afrique littéraire, 50, p. 42-46.

Trom Dany et Zimmermann Bénédicte, (2001), « Cadres et institution des problèmes publics », Les Formes de l’action collective. Mobilisations dans des arènes publiques, Paris, EHESS, coll. « Raisons Pratiques », p. 281-315.

Truche Pierre, (1996), « Les facteurs d’évolution de la notion de crime contre l’humanité », Le Crime contre l’humanité, textes réunis par Bruno Gravier et Jean-Marc Elchardus, sous la direction de Marcel Colin, Erès, p. 31-34.

Vergès Françoise, (2005), « Les troubles de la mémoire. Traite négrière, esclavage, et écriture de l’histoire », Cahiers d’Etudes africaines, XLV (3-4), p. 1142-1178.

Waterton Emma, (2010), « Forgetting to Heal: Remembering the Abolition Act of 1807 », European Journal of English Studies, vol. 14, 1, p. 23-36.

Weil Patrick, (2007), « Politique de la mémoire : l’interdit et la commémoration », Esprit, no322, p. 124-142.

Wieviorka Annette, (2008), « Shoah : les étapes de la mémoire en France », La Guerre des mémoires, P. Blanchard et I. Veyrat-Masson (dir.), Paris, La Découverte, p. 109-135.

Wilder Gary, (2008), « Race, raison, impasse. Césaire, Fanon et l’héritage de l’émancipation », L’esclavage, la colonisation et après…, S. Dufoix et P. Weil (dir.), Paris, PUF, p. 469-508.

William Jean-Claude, (1981), « Les origines de la loi de départementalisation », Historial antillais, VI, Fort-de-France, Éditions Dajani.
—, (1996), « Aimé Césaire : les contrariétés de la conscience nationale », Cinquante ans de départementalisation outre-mer, F. Constant et J. Daniel (dir.), Paris, L’Harmattan, p. 315-334.

Wittgenstein Ludwig, (2005), Recherches philosophiques, Paris, Gallimard.

Yang-Ting Jeanne, (2000), Le Mouvement indépendantiste martiniquais, Petit-Bourg, Ibis Rouge Éditions.

Young James, (1993), The Texture of memory. Holocaust Memorials and Meanings, Yale, Yale University Press.

Zander Ulrike, (2000), Conscience nationale et identité à la Martinique, thèse de doctorat en anthropologie Sociale et Ethnologie, Paris, EHESS.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540