Version classiqueVersion mobile

Les mondes de la communication publique

 | 
Jean-Michel Utard
, 
Philippe Aldrin
, 
Nicolas Hubé
, 
et al.

Première partie. Les impensés de la « communication publique ». Généalogies paradoxales d'une catégorie consensuelle

2. Se trouver un nom de métier

Le cas des « communicants publics »

Jean-Baptiste Legavre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les avancées académiques peuvent avoir des origines inattendues. Ainsi de cette idée qu’une réflexion sur le nom des spécialistes de communication au travail puisse mériter investigation. La question paraissait tranchée. Ne se nomment-ils pas « communicants » ? Sans doute, arrive-t-il encore à quelques chercheurs et rares experts de distinguer des « communicateurs ». Mais les résistances paraissaient résiduelles. Le terme semblait depuis la seconde moitié des années quatre-vingt-dix se substituer à l’ancien, les deux renvoyant à des mots de la pratique, à des catégorisations indigènes en somme. Aucun effort de conceptualisation ne paraissait d’ailleurs au principe de ce choix non proprement scientifique, adopté par ceux qui voulaient produire de la généralité tout en rejetant les apories d’un autre terme commun, celui de « professionnels de la communication » – qualifierait-on son plombier de « professionnel de la plomberie » ?

Ce qui peut se lire faussement comme une anecdote allait...

Auteur

Professeur des universités en sciences de l’information et de la communication. Il est membre du laboratoire Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias (CARISM – EA 2293). Il est directeur de l’École de journalisme (IFP) à l’université Panthéon-Assas (Paris 2).

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search