Version classiqueVersion mobile

La Chine et ses migrants

 | 
Chloé Froissart

Postface

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jamais encore en Chine l’écart entre population urbaine de fait et population urbaine de droit n’a été aussi important, et jamais les attentes n’ont été aussi élevées.

Si l’on s’en tient aux chiffres officiels, la Chine a connu une urbanisation fulgurante ces dernières années, la population urbaine ayant dépassé la population rurale en 20111. Selon les derniers chiffres fournis par le bureau national des statistiques, les urbains sont désormais 690,8 millions de personnes, soit 51,27 % de l’ensemble de la population chinoise qui s’élève à 1,35 milliard de personnes2. Il s’agit en réalité d’une urbanisation en trompe l’œil, puisqu’elle comptabilise les urbains de fait (toute personne ayant résidé plus de six mois en ville) et non les urbains de droit : à l’échelle nationale, plus de 32 % de la population comptabilisée comme « urbaine » n’est pas détentrice du hukou de la ville dans laquelle elle réside3, ce pourcentage pouvant largement dépasser la moitié de la population urbaine dans...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search