Versión clásicaVersión móvil

Savoirs citoyens et démocratie urbaine

 | 
Agnès Deboulet
, 
Heloïse Nez

Introduction. Les savoirs citoyens au défi : vers une démocratie urbaine1 ?

Agnès Deboulet y Héloïse Nez

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Dans un contexte de crise de la représentation et des affiliations politiques traditionnelles, qui se caractérise par une baisse de la participation lors des échéances électorales comme au sein des syndicats et des partis politiques2, les expériences de démocratie participative se multiplient, depuis deux décennies, dans différents contextes en France, en Europe et sur d’autres continents3. Ces dispositifs institutionnels visent à associer les citoyens « ordinaires », c’est-à-dire ni élus ni professionnels, à l’élaboration des politiques publiques, surtout à l’échelle locale. Leur développement semble répondre à l’émergence d’un « impératif » participatif et délibératif, qui serait au centre du « nouvel esprit » de l’action publique contemporaine4. Dans le même temps, les initiatives issues de la société civile connaissent, partout autour du monde, un net renouvellement. Les dernières révolutions arabes offrent un exemple particulièrement fort, au-delà des mobilisations, de la volon...

Autores

Professeure de sociologie à l’université Paris 8, membre du Centre de recherche sur l’habitat (CRH/Lavue), chercheure associée au programme Cities are back in town de Sciences Po. Ses recherches portent sur la participation dans les quartiers en rénovation urbaine et sur l’internationalisation. Elle s’intéresse aussi à la production urbaine « par le bas », notamment l’habitat de création populaire au Moyen-Orient, ainsi qu’à la question migratoire.
Maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Tours, membre de l’UMR Cités, Territoires, Environnement et Sociétés (Citeres) et chercheure associée au Centre d’étude des mouvements sociaux (Cems-EHESS). Ses recherches portent sur les savoirs citoyens, les dispositifs de démocratie participative en urbanisme et les mouvements sociaux, en France et en Espagne.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search