Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les métamorphoses de l’assurance maladie

 | 
Pascal Martin

Chapitre II. Former pour réformer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De sa création (1945) jusqu’au milieu des années 1960, la Sécurité sociale est gérée par des conseils d’administration où les organisations syndicales représentant les salariés et les assurés sociaux sont majoritaires. Ces conseils sont en charge des questions de recrutement pour l’ensemble des niveaux d’emploi (employés, cadres, agents de direction). Pendant longtemps formation et promotion interne se développent parallèlement. Afin de faire de la Sécurité sociale une « institution ouvrière », le recrutement des agents d’exécution est fondé sur un examen de niveau élémentaire (« quatre opérations – dictée »). La promotion interne prévaut pour la nomination à des postes d’encadrement. Ces modalités visent à « sauvegarder chez les responsables un esprit militant quant à la mission sociale à remplir1 ». Ce jeu de promotion interne au niveau de chaque organisme constitue « un moyen de contrôle politique, […] permettant de s’assurer des orientations idéologiques des futurs directeurs2 »...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540