Version classiqueVersion mobile

Lutter contre les violences conjugales

 | 
Elisa Herman

Chapitre II. De la cause féministe aux politiques publiques : la continuité entre militantisme et institutions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

La première vague du féminisme, centrée sur l’obtention des droits civiques, a délaissé une critique du Code civil qui dénonçait l’assujettissement des femmes dans le mariage, puis le mouvement des femmes de la seconde vague a contribué à construire les violences conjugales en nouvel intolérable. Thanh-Huyen Ballmer-Cao et Jean-Michel Bonvin soulignent que :

« L’institutionnalisation des rapports sociaux entre hommes et femmes rend invisible le genre, l’objective et le naturalise […]. Lorsqu’il est formellement régi et codifié par le droit, le genre devient une réalité juridiquement constituée. On comprend alors mieux pourquoi les revendications des mouvements de femmes de la première vague ont porté dans une large mesure sur la promulgation de cette égalité de droits et de traitement1. »

Ainsi, au terme d’une division du travail féministe qui spécialise certaines militantes sur la question des violences, un cadre d’interprétation féministe est construit, et un répertoire ...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search