Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lutter contre les violences conjugales

 | 
Elisa Herman

Chapitre I. Les violences conjugales, politisation d’un nouvel intolérable

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les violences conjugales : nouvel intolérable politisé par la seconde vague féministe

La chronologie de la politisation de la violence « privée » s’accélère dans la seconde moitié de la décennie 1970, car l’idée que le « privé est politique » rend visible le tabou des « femmes battues », et plus généralement les modalités de la domination masculine banale dans le couple hétérosexuel. Les féminismes de la fin des années 1970 ont mis en lumière chacun des espaces de la domination masculine, et chacun de ses modes opératoires (le viol « par un inconnu » puis le viol dans le couple, la maîtrise du corps reproducteur des femmes, l’aliénation dans le mariage…), du plus évident et dénoncé – les viols dans l’espace public – au plus caché et tacitement accepté : les violences domestiques.

Rappelons les grandes lignes de cette progression, qui avait été discrètement amorcée par la première vague féministe (1870-1914)1, et se déploie véritablement dans la seconde vague, qui inscrit plus lisiblem...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540