Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les écoles de dessin au xviiie siècle

 | 
Agnès Lahalle

Cahier d'illustrations

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

Illustration 1 : Mise en carte pour soierie, xviiie siècle.
La mise en carte présente l’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame. Elle guide le travail des soyeux.
Source : Tours, Musée des Beaux-Arts, carton, xviiie siècle.

Illustration 2 : Façade de l’hôtel de ville de Toulouse.
La façade du Capitole est dessinée par Guillaume Cammas, peintre et architecte de Toulouse, également professeur à l’école de dessin de la ville.
Source : AM Toulouse, II, 699 (1), 1752. Dessin de Guillaume Cammas.

Illustration 3 : La salle de l’École royale gratuite de dessin de Paris.
Pupitres, bancs et porte-originaux constituent l’essentiel de l’équipement de la salle de l’école de dessin de Paris.
Source : Anonyme. Paris, Musée Carnavalet.

Illustration 4 : Plan de l’école de dessin de Paris.
La classe occupe une vaste salle qui peut acceuillir 125 élèves sous la surveillance du professeur et de son adjoint.
Source : Mémoire sur l’administration et la manutention de l’École Royale gratuite de dessin de Paris, impr. Royale, 1783.

Illustration 5 : Vue d’une école de dessin
La classe de la figure est la base de l’enseignement du dessin fondé sur le modèle académique
Source : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, Durand, 1751-1771, « Recueil de planches sur les Sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche I, détail.

Illustration 6 : Tête de cheval
Modèle proposé dans la classe des animaux de l’école royale de dessin, par un peintre de l’Académie royale.
Source : Tête de cheval par Charles Parrocel. Paris, Institut national d’histoire de l’art, Collections Jacques-Doucet, V°M2, volume « Animaux », planche 19.

Illustration 7 : Fleuron de style rocaille
Palmes croisées avec un serpent et des fleurs, emblème du succès (classe d’ornement).
Source : Page titre de la première suite de la Collection de culs de Lampes et Fleurons, inventés et dessinés par M. Bachelier, Peintre du Roy, tirée de la grande édition in-folio des Fables de La Fontaine et gravées par PP. Choffart, Paris, Vve Chereau, 1755.

Illustration 8 : Les instruments du dessin
Tout apprentissage commence par la connaissance des outils nécessaires : crayons, porte-crayons, compas, etc.
Source : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonnée des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, Durand, 17511771, « Recueil de planches sur les Sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche II, détail.

Illustration 9 : Dessein : les yeux
L’enseignement de la figure passe par le dessin de toutes ses composantes
Source : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, durand, 1751-1771, « Recueil de planches sur les sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche IX, détail.

Illustration 10 : Étude de tête de femme
Prix remporté à l’école académique de Tours
Source : T.E. Lingée, d’après J.-B. Greuze. Prix de figure donné à Louis Verneaul en 1784, Tours, Musée des Beaux-Arts.

Illustration 11 : Expression des passions : le ris
Un dessin représentant « le ris, la colère ou l’admiration » constitue une épreuve de concours (école de Douai).
Source : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, Durand, 1751-1771, « Recueil de planches sur les Sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche XXV, détail.

Illustration 12 : La distribution des prix de l’Académie de dessin et de peinture de la ville de Dunkerque
La cérémonie de la distribution annuelle des prix consacre l’action bienfaisante de l’élite sociale qui encourage l’école gratuite de dessin de la ville.
Source : Nicolas Truit, Dunkerque, Musée des Beaux-Arts, P. 544, photo. J. Quecq d’Henripret.

Illustration 13 : « Élévation projetée de la porte d’entrée d’une école vétérinaire »
Épreuve du concours d’architecture de l’École de Rouen.
Source : J.-J. Lequeu, 1777, Paris BNF, cabinet des Estampes.

Table des illustrations

Légende Illustration 1 : Mise en carte pour soierie, xviiie siècle.La mise en carte présente l’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame. Elle guide le travail des soyeux.Source : Tours, Musée des Beaux-Arts, carton, xviiie siècle.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-1.png
Fichier image/png, 930k
Légende Illustration 2 : Façade de l’hôtel de ville de Toulouse.La façade du Capitole est dessinée par Guillaume Cammas, peintre et architecte de Toulouse, également professeur à l’école de dessin de la ville.Source : AM Toulouse, II, 699 (1), 1752. Dessin de Guillaume Cammas.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-2.png
Fichier image/png, 523k
Légende Illustration 3 : La salle de l’École royale gratuite de dessin de Paris.Pupitres, bancs et porte-originaux constituent l’essentiel de l’équipement de la salle de l’école de dessin de Paris.Source : Anonyme. Paris, Musée Carnavalet.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-3.png
Fichier image/png, 1,4M
Légende Illustration 4 : Plan de l’école de dessin de Paris.La classe occupe une vaste salle qui peut acceuillir 125 élèves sous la surveillance du professeur et de son adjoint.Source : Mémoire sur l’administration et la manutention de l’École Royale gratuite de dessin de Paris, impr. Royale, 1783.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-4.png
Fichier image/png, 2,4M
Légende Illustration 5 : Vue d’une école de dessinLa classe de la figure est la base de l’enseignement du dessin fondé sur le modèle académiqueSource : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, Durand, 1751-1771, « Recueil de planches sur les Sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche I, détail.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-5.png
Fichier image/png, 812k
Légende Illustration 6 : Tête de chevalModèle proposé dans la classe des animaux de l’école royale de dessin, par un peintre de l’Académie royale.Source : Tête de cheval par Charles Parrocel. Paris, Institut national d’histoire de l’art, Collections Jacques-Doucet, V°M2, volume « Animaux », planche 19.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-6.png
Fichier image/png, 530k
Légende Illustration 7 : Fleuron de style rocaillePalmes croisées avec un serpent et des fleurs, emblème du succès (classe d’ornement).Source : Page titre de la première suite de la Collection de culs de Lampes et Fleurons, inventés et dessinés par M. Bachelier, Peintre du Roy, tirée de la grande édition in-folio des Fables de La Fontaine et gravées par PP. Choffart, Paris, Vve Chereau, 1755.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-7.png
Fichier image/png, 1,9M
Légende Illustration 8 : Les instruments du dessinTout apprentissage commence par la connaissance des outils nécessaires : crayons, porte-crayons, compas, etc.Source : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonnée des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, Durand, 17511771, « Recueil de planches sur les Sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche II, détail.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-8.png
Fichier image/png, 417k
Légende Illustration 9 : Dessein : les yeuxL’enseignement de la figure passe par le dessin de toutes ses composantesSource : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, durand, 1751-1771, « Recueil de planches sur les sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche IX, détail.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-9.png
Fichier image/png, 564k
Légende Illustration 10 : Étude de tête de femmePrix remporté à l’école académique de ToursSource : T.E. Lingée, d’après J.-B. Greuze. Prix de figure donné à Louis Verneaul en 1784, Tours, Musée des Beaux-Arts.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-10.png
Fichier image/png, 465k
Légende Illustration 11 : Expression des passions : le risUn dessin représentant « le ris, la colère ou l’admiration » constitue une épreuve de concours (école de Douai).Source : L’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, Paris, Briasson, David, Lebreton, Durand, 1751-1771, « Recueil de planches sur les Sciences, les Arts libéraux et les Arts méchaniques, avec leur explication », Dessein, planche XXV, détail.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-11.png
Fichier image/png, 423k
Légende Illustration 12 : La distribution des prix de l’Académie de dessin et de peinture de la ville de DunkerqueLa cérémonie de la distribution annuelle des prix consacre l’action bienfaisante de l’élite sociale qui encourage l’école gratuite de dessin de la ville.Source : Nicolas Truit, Dunkerque, Musée des Beaux-Arts, P. 544, photo. J. Quecq d’Henripret.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-12.png
Fichier image/png, 959k
Légende Illustration 13 : « Élévation projetée de la porte d’entrée d’une école vétérinaire »Épreuve du concours d’architecture de l’École de Rouen.Source : J.-J. Lequeu, 1777, Paris BNF, cabinet des Estampes.
URL http://books.openedition.org/pur/docannexe/image/7002/img-13.png
Fichier image/png, 788k

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540