Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Métamorphoses du logement social

 | 
Lucie Bonnet

Première partie. Ce qu'un logement assure. Les qualités du logement comme objet de politiques depuis la Seconde Guerre mondiale

Chapitre I. De la modernisation de l’habitat à sa mise en critique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce premier chapitre étudie les différentes qualités associées au logement dès lors que celui-ci a été porté en tant que chose publique et enjeu politique. Ces qualités sont alors directement rapportées à des manières de consolider une dignité, de qualifier ce que doit être l’assise nécessaire dans un « bien habiter ». Cette assise a été mise en valeur selon un principe d’ordre domestique, appelant indissociablement le bien du logement et celui de la famille. Conforter cette assise domestique, c’est détourner les membres du foyer des mauvaises attaches auxquelles ils peuvent être exposés, et conforter leurs efforts pour se maintenir dans un état de dignité et de respectabilité. Cette politique renvoie à ce que Robert Castel a qualifié de « politique sans État » et de « retour des tutelles1 », par le refus de ses promoteurs de toute intervention de l’État. Si l’initiative des interventions doit rester aux mains de personnes privées, c’est que leur efficace réside dans l’exemplarité de...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540