Version classiqueVersion mobile

Alzheimer : préserver ce qui importe

 | 
Martine Bungener
, 
Catherine Le Galès
, 
Groupe Capabilités (France)

Chapitre X. Aider « les aidants familiaux » : l’autre façon d’encadrer l’accompagnement à domicile

Aude Béliard et Lynda Sifer-Rivière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce chapitre interroge la récente émergence d’actions de « formation » des « aidants familiaux », à travers l’étude de la mesure 2 du plan Alzheimer 2008-2012 et des textes encadrant la mise en œuvre de ces formations1. Il s’agit de comprendre si ces actions de formation créent des ressources mobilisables par celles-ci ou formulent des normes d’accompagnement décalées par rapport à leurs raisons et façons d’agir. L’analyse des textes révèle les implicites et les présupposés de ces actions : une vision de l’aide centrée sur un aidant familial unique, une tendance à la professionnalisation de ces aidants (dont on suppose qu’ils se sont arrêtés de travailler pour aider et pour lesquels on transpose des conseils proches de ceux des formations des professionnels), un double objectif de repérage des situations d’accompagnement à domicile et de pérennisation de ces situations en donnant à l’accompagnant les moyens de tenir dans la durée (en travaillant sur ses sentiments, en sachant se fair...

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search