Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Chapitre II. Liberté de faire et d’être des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. La maladie, facteur de privation de capabilités ?

p. 39-65


Extrait

1Le plan gouvernemental français 2009-2013 estime à environ 850 000 le nombre de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer en France. Ce chiffre peut paraître surévalué par rapport aux 400 000 personnes de plus de 60 ans, comptabilisées par la Caisse nationale d’assurance-maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) comme étant atteintes de la maladie d’Alzheimer sur la base des dépenses de 11 millions d’assurés ayant eu recours aux soins en 2007, soit plus de 75 % de la population française de cette tranche d’âge. Mais il n’en demeure pas moins que la maladie d’Alzheimer concerne aujourd’hui une part importante de la population, qui, de plus, est susceptible d’augmenter du simple fait de l’accroissement de la longévité. Ces personnes vivent pour la majorité d’entre elles à domicile, les autres en institution. Cette situation traduit le choix résolu des pouvoirs publics de promouvoir le maintien à domicile le plus longtemps possible en appelant à la responsabilité et à l’eng

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.