Versión clásicaVersión móvil

Bourdieu et le travail

 | 
Maxime Quijoux

Remerciements

Texto completo

1Cet ouvrage est l’aboutissement d’une longue entreprise scientifique née au cours de l’année 2011. De sa formulation à sa réalisation finale, ce projet a connu un ensemble de protagonistes essentiels à son accomplissement. En premier lieu, je tiens à remercier chaleureusement Paul Bouffartigue et Gérard Mauger qui se sont engagés dès le départ dans cette aventure. Leur soutien aura été une ressource scientifique et humaine indispensable dans la préparation et l’organisation du colloque qui est à l’origine de cet ouvrage. Je souhaite remercier ensuite l’ensemble du comité scientifique qui a réalisé un travail rigoureux d’évaluation des articles et bien souvent de discussion ou d’animation pendant les ateliers : Osvaldo Battistini, Stéphane Beaud, Christophe Brochier, Michael Burawoy, Paul Bouffartigue, Florent Champy, Sébastien Chauvin, Julien Duval, Jean-Pierre Faguer, Pierre Fournier, William Gasparini, Michel Gollac, Nicolas Hatzfeld, Mathieu Hély, Annie Lamanthe, Cédric Lomba, Gérard Mauger, Michel Pialoux, Gwenaële Rot, Delphine Serre, Yasmine Siblot, Marcos Supervielle, Laure de Verdalle, Tassadit Yacine. Leur participation a indiscutablement contribué à la réussite de cet événement. Mais ce succès tient aussi aux près des cinquante contributeurs du colloque. Si tous ne sont pas publiés ici, ils ont, chacun à leur manière, apporté à notre objet de recherche. De même je suis extrêmement reconnaissant à l’égard de Michaël Burawoy et Tassadit Yacine qui ont accepté cette lourde tâche d’introduire le colloque, en apportant un éclairage singulier sur Bourdieu et son œuvre. Enfin, ce colloque et l’ouvrage qui en est issu n’auraient tout simplement pas vu le jour sans le concours humain du personnel du CESSP et du centre Pouchet – merci à Catherine Bailleux – ; du soutien éditorial de Chloé des Courtis ; de l’évaluation scientifique de Carine Ollivier pour les PUR ; de l’appui logistique des laboratoires CNRS qui ont soutenu ce projet – respectivement le Centre européen de sociologie et science politique (CESSP-Paris 1, UMR 8209), le Laboratoire institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHES-ENS Cachan, UMR 8533) et le Laboratoire d’économie et sociologie du travail (LEST-Aix-Marseille, UMR 6123) – ; enfin du soutien financier de la région Île-de-France à travers son programme DIM-GESTES.

2Pour finir, je tiens à remercier plus personnellement mes collègues de l’IDHES et du PRINTEMPS qui ont suivi – parfois subi – avec beaucoup d’intérêt et de sympathie mes pérégrinations dans les méandres de la pensée de Pierre Bourdieu.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Leer

Open access

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search