Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vieillir chez soi

 | 
Laurent Nowik
, 
Alain Thalineau

Première partie. La production inégale et contrastée d'habitats intermédiaires

Les logements-foyers d’Île-de-France et leurs responsables : rôles, missions et évolution

Sabrina Aouici et Rémi Gallou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre le logement ordinaire et la maison de retraite souvent médicalisée, se situe l’habitat intermédiaire. Ses composantes sont multiples et tendent à se diversifier, mais les logements-foyers en constituent une part importante. Avec près de 110 000 places en France (DREES, 2013), les logements-foyers conjuguent appartements privatifs et espaces collectifs avec des équipements ou services dont l’usage est facultatif (restauration, ménage, blanchissage…). Le loyer y est plus modéré que dans les résidences services, les logements-foyers appartenant quasi exclusivement au secteur public (70 %) ou privé associatif (27 %)1. Ainsi gérés, ils ont pu maintenir leur vocation sociale établie depuis leur création à la fin des années 19502. La circulaire du 5 décembre 1974 les définit comme des « logements destinés aux personnes âgées capables de vivre de façon autonome dans un logement indépendant mais ayant occasionnellement besoin d’être aidées ». Enfin, ils sont habilités à l’aide sociale3...

Auteurs

Socio-démographe à l’Unité des recherches sur le vieillissement de la Cnav. Elle prépare actuellement une thèse sur les transitions de l’activité à la retraite. Elle a collaboré à des travaux traitant de diverses problématiques liées au vieillissement (emploi des seniors, parcours de vie et effet des réformes sur le départ en retraite ; vieillesse et transmissions intergénérationnelles en contexte migratoire).
Socio-démographe à l’Unité des recherches sur le vieillissement de la CNAV. Il a travaillé sur les mobilités géographiques et résidentielles, sur le vieillissement et le passage à la retraite des immigrés, et plus récemment sur l’habitat intermédiaire et notamment les logements-foyers.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540