Desktop versionMobile Version

Se protéger, être protégé

 | 
Michel Dreyfus
, 
Michèle Ruffat
, 
Vincent Viet
, 
et al.

Deuxième partie. Les Assurances au quotidien (1930-1944)

Chapitre VI. Multiplicité et imbrication des caisses

Indexeinträge

Géographique :

France

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Fruit d’un équilibre obtenu difficilement, la loi a prévu trois catégories possibles d’organismes pour gérer les différents risques garantis par les Assurances sociales. Les caisses primaires de répartition couvrent l’assurance maladie et la maternité. Les unions régionales, avant tout organismes de réassurance à l’égard des caisses de répartition, prennent également en charge des dépenses de prévention, de soins aux invalides ainsi que les pensions d’invalidité pendant les cinq premières années d’invalidité. Enfin, les caisses primaires d’assurance vieillesse décès invalidité sont chargées du paiement des pensions vieillesses puis, à partir de 1941, de l’Allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS). Par ailleurs en faisant coexister caisses départementales et caisses d’affinité, la loi a favorisé la multiplication d’organismes de toutes sortes : il en découle une grande complexité dans le panorama général des Assurances sociales et cette caractéristique subsiste tout du long d...

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search