Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Se protéger, être protégé

Une histoire des assurances sociales en France

Comment se protéger contre les aléas de l’existence? Comment se prémunir contre la maladie, l’accident, la vieillesse ? Ces questions ont hanté la fin du xixe siècle français.
L’État comme la société préféraient alors s’en remettre à l’initiative individuelle, fondée sur l’épargne et la propriété, ou au paternalisme patronal. À la Belle Époque très inégalitaire se protéger était plus important que protéger. Vertu d’autant plus cardinale qu’elle était peu partagée, la prévoyance libre n’e...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Cet ouvrage a été publié avec l’aide de l’Institut d’Histoire du Temps présent (IHTPCNRS), du Comité d’Histoire de la Sécurité sociale et de la MiRe-Drees.

En couverture : Caisse interdépartementale d’assurances sociales (CIAS) aménagée dans les locaux du ministère du Travail, archives départementales des Hauts-de-Seine, Fonds Sele Puech 16 J 31.

Ouvrage numérisé avec le soutien du Centre national du livre.

  • Éditeur : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : Histoire
  • Lieu d’édition : Rennes
  • Année d’édition : 2006
  • Publication sur OpenEdition Books : 25 février 2015
  • EAN (Édition imprimée) : 9782753503380
  • EAN électronique : 9782753532359
  • DOI : 10.4000/books.pur.6879
  • Nombre de pages : 352 p.

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540