Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vieillesses et vieillissements

 | 
Vincent Caradec
, 
Isabelle Mallon
, 
Cornelia Hummel

Deuxième partie. De la diversité des cadres sociaux de la vieillesse aux pratiques plurielles des personnes âgées

Regards féministes sur les vieillissements au féminin

Michèle Charpentier, Anne Quéniart et Christelle Lebreton

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La vieillesse est un monde de femmes et plus les sociétés vieillissent, plus elles se féminisent1. Pourtant la question du genre, plus particulièrement celle touchant les femmes et le vieillissement ne s’est pas toujours imposée dans la littérature en sciences sociales ni au sein des études féministes. Pour les fins de cet ouvrage sur les vieillesses et les vieillissements, il nous a semblé intéressant de retracer les grands courants et les principaux thèmes abordés dans la recherche féministe sur les aînées afin d’en montrer l’évolution. L’importance de la littérature anglo-saxonne dans le champ constitue aussi un apport original au présent ouvrage, plus centré sur les recherches européennes, mais soulève cependant des défis particuliers en ce qui a trait à la traduction de certains concepts. Notre intention ici est non pas de brosser un portrait des écrits se voulant exhaustif, mais plutôt de proposer une synthèse analytique des étapes qui ont marqué la recherche sur les aînées. L...

Auteurs

Professeure et titulaire de la chaire de recherche sur le vieillissement et la diversité citoyenne à l’université du Québec à Montréal. Ses travaux portent sur la reconnaissance et l’exercice des droits des citoyens âgés, avec un intérêt particulier pour la question des femmes et du vieillissement. Parmi ses publications récentes, mentionnons l’ouvrage collectif Vieillir au pluriel : perspectives sociales (Guberman N., Billette V. et al. [dir.]), paru en 2010 aux Presses de l’université de Québec, réédité en 2012.
Professeure titulaire au département de sociologie de l’université du Québec à Montréal. Ses travaux récents portent sur la question du genre et de l’ethnicité dans l’expérience du vieillissement, avec un accent mis sur les questions de transmissions intergénérationnelles. Elle a récemment publié, avec Charpentier M., Vieilles, et après !, Montréal, Les Éditions du remue-ménage, 2009, et « Older Women and Their Representations of Old Age : A Qualitative Analysis », Ageing and Society, 32, 2012, p. 983-1007.
Doctorante au département de sociologie à l’UQAM, avec concentration en études féministes. Ses recherches portent sur les liens entre socialisation et formation de l’identité sexuelle chez les jeunes lesbiennes québécoises. Elle a travaillé successivement au sein de différentes équipes de recherche depuis 2004, principalement dans une perspective féministe, sur des thèmes concernant l’égalité entre femmes et hommes : articulation des inégalités liées au sexe et à l’orientation sexuelle en milieu de travail et en milieu scolaire, femmes et vieillissement, et hypersexualisation des femmes et des filles.

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540