Version classiqueVersion mobile

Parcours précaires

 | 
Philippe Bregeon

Chapitre III. Rapports au marché de l’emploi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Les intégrés » et « les déconnectés » : des positions aux extrêmes

Contrairement à certains stéréotypes qui reproduisent l’image d’individus installés benoîtement dans l’assistance, l’emploi demeure un puissant organisateur social pour les populations en bas de l’échelle sociale.

La plupart témoignent, malgré tout, de leur adhésion à la norme que représente encore et toujours l’expérience au travail. Rappelant les migrants en France qui doivent présenter leur titre de séjour pour attester d’une légitimité à être sur le territoire, la plupart des jeunes exhibent volontiers leur CV pour montrer leurs expériences de travail.

Au-delà de gagner un peu d’argent pour subvenir à leurs besoins, l’emploi symbolise souvent l’expérience du mouvement, une certaine maîtrise de soi, une utilité sociale, le moyen d’affirmer son existence.

A contrario, le chômage renvoie plutôt à une certaine forme d’immobilisme. C’est ce qu’explique Antoine à sa manière :

« Au chômage, on ne se sent pas trop utile ! P...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search