Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Les Petites Italies dans le monde

 | 
Marie-Claude Blanc-Chaléard
, 
Antonio Bechelloni
, 
Bénédicte Deschamps
, 
et al.

Les auteurs

Volltext

1Audenino Patrizia, historienne, Université de Milan. Elle a publié plusieurs articles et essais sur l’histoire sociale et l’histoire de l’émigration italienne.

2Baldassar Loretta, University of Western Australia, Associate Professor d’Anthropologie et Sociologie. Spécialiste de l’immigration italienne en Australie. Nombreuses publications dont : Visits Home : Migration Experiences between Italy and Australia (2001) et From Paesani to Global Italians :Veneto Migrants in Australia (avec Ros Pesman, 2005).

3Bechelloni Antonio, historien, Université Charles de Gaulle de Lille 3. Secrétaire général du CEDEI (Centre d’Études et Documentation sur l’Émigration Italienne) et directeur de sa revue, La Trace. Parmi ses publications : Antonio Bechelloni (a cura di) Carlo e Nello Rosselli e l’antifascismo europeo (Milano 2002).

4Biondi Luigi, professeur d’Histoire Contemporaine à l’Universidade Federal de São Paulo. Spécialiste de l’immigration italienne au Brésil.

5Blanc-Chaléard Marie-Claude, historienne, université de Paris I, CHS xxe siècle, CEDEI. Spécialiste de l’immigration italienne en région parisienne et de l’habitat immigré en ville.

6Brancoli Busdraghi Ilaria, diplomée de l’université de Rome Tor Vergata ; mémoire de maîtrise en cours de publication Gli uomini di pietra : lavoratori italiani del marmo e del granito in Vermont tra il 1880 e il 1915. Enseignante au Middlelbury College (Vermont).

7Canovi Antonio, spécialiste d’histoire de l’émigration et d’histoire de la mémoire, il anime, à Reggio Emilia, le « Laboratorio interdisciplinare del tempo presente ». Dernière publication (avec Nora Liliana Sigman), Altri modenesi. Temi e rappresentazioni per un atlante della mobilità migratoria a Modena, Torino, Ega, 2005.

8Corti Paola, Université de Turin. Spécialiste d’histoire de l’émigration italienne et de ses représentations iconographiques, sujets sur lesquels elle a publié de nombreux articles et essais.

9Deschamps Bénédicte, Université Paris 7-Denis Diderot. Spécialiste de l’immigration aux États-Unis, elle a publié une vingtaine d’articles sur l’expérience migratoire des Italo-Américains et sur la presse ethnique américaine. À paraître, fin 2007 : La presse italo-américaine (1910-1935), Paris, L’Harmattan.

10Devoto Fernando, Université de Buenos Aires. Historien, auteur de nombreux essais publiés en Italie, France et Argentine sur les migrations internationales et leur historiographie comparée. Parmi les plus récents : (co-directeur, avec P. González Bernaldo) Émigration politique. Une perspective comparative, Paris, 2001 ; Brasil-Argentina, Um ensaio de historia comparada, São Paulo, 2004.

11Douki caroline, historienne, ancien membre de l’École française de Rome. Auteur d’une thèse sur l’émigration des Lucquois et de nombreux articles sur les régions d’émigration. Maître de conférences à l’Université Paris 8.

12Dreyfus Michel, historien, directeur de recherches au CNRS (Centre d’histoire sociale du xxe siècle). Dernier ouvrage paru, en collaboration avec Michèle Ruffat, Vincent Viet et Danièle Voldmann : Protéger ou se protéger ? Histoire des Assurances sociales (1930-1945), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006.

13Dufoix Stéphane, sociologue, maître de conférences à l’Université de Paris x-Nanterre, chercheur au Sophiapol (Paris x) et au CHS xxe siècle (Paris I). A récemment publié, avec Patrick Weil, L’esclavage, la colonisation, et après…, Paris, PUF, 2005, et, avec Marie-Claude Blanc-Chaléard et Patrick Weil, L’étranger en questions du Moyen Âge à l’an 2000, Paris, Éditions Le Manuscrit, 2005.

14Dundovich Elena, Spécialiste d’histoire de l’URSS, Université de Florence. Membre fondateur de l’Association Memorial Italia. Parmi ses publications : Tra esilio e castigo. Il Komintern, il PCI e la repressione degli antifascisti italiani in URSS, Roma, Carocci 1998

15Foucher Valérie, sociologue, Maître-assistante en sciences humaines et sociale à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand, chercheur au Laboratoire Architecture/Anthropologie (LAA) de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette.

16Franzina Emilio, Université de Verona. Spécialiste de l’émigration italienne notamment en direction de l’Amérique latine. Parmi ses travaux récents, il a conçu et dirigé (avec A. De Clementi et P. Bevilacqua) une importante Storia dell’emigrazione italiana en 2 volumes, Roma, Donzelli, 2001-2002.

17Gabaccia Donna, Professeur d’histoire et Directeur de l’Immigration History Research Center de l’université du Minnesota. Nombreuses publications sur l’expérience migratoire des Italiens aux États-Unis et sur l’émigration italienne dans le monde, dont : Italy’s Many Diasporas (Londres et Seattle : University College of London Press and University of Washington Press, 2000) ; en collaboration avec Franca Iacovetta, Women, Gender and Transnational Life (University of Toronto Press, 2003).

18Gori Francesca est secrétaire générale del l’Unidea Unicredit Foundation. À la Fondation Giangiacomo Feltrinelli elle a été chargée de la section de l’Est européen et notamment de l’ex Union Soviétique. Co-directeur avec S. Pons de : Dagli archivi di Mosca. L’Urss, il Cominform e il Pci, 1943-1951, Roma, Carocci, 1998.

19Hidiroglou Patricia, Professeur d’anthropologie et d’histoire des mondes juifs à l’université Paris I, est l’auteur de Rites funéraires et pratiques de deuil chez les juifs en France. xixe-xxe siècles, 1999 ; Entre héritage et devenir : la construction de la famille juive, (dir.) Publications de la Sorbonne, 2003. Elle travaille actuellement sur les transferts culturels liés à l’immigration, et l’évolution de l’imaginaire collectif à travers les productions cinématographiques.

20Huard Jean-Luc, Professeur d’histoire-géographie à Valence, recherche en cours sur les étrangers dans le département de la Drôme dans l’entre-deux-guerres. A dirigé le numéro spécial de la Revue drômoise sur « les Arméniens de Valence, Histoire et mémoire », (n° 515, mars 2005, Valence).

21Luconi Stefano enseigne l’histoire des États Unis à l’université de Rome 2-Tor Vergata en Italie. A publié notamment : Little Italies e New Deal (Milan, Angeli, 2002) ; From Paesani to White Ethnics. The Italian Experience in Philadelphia (Albany, NY, SUNY Press, 2001) ; The Italian-American Vote in Providence, Rhode Island, 1916-1948 (Madison, NJ, Fairleigh Dickinson University Press, 2004).

22Ottanelli Fraser, Professeur d’histoire des États-Unis à l’Université de South Florida, Tampa. A publié de nombreux essais sur l’histoire des partis et des mouvements d’extrême gauche nord-américains tout comme sur l’histoire ethnique. Il travaille actuellement à un libre sur le mouvement ouvrier italo-américain depuis la fin du xixe siècle jusqu’à la Deuxième guerre mondiale.

23Rainhorn Judith, historienne, maître de conférences à l’Université de Valenciennes. A récemment publié Paris, New York : des migrants italiens, années 1880-années 1930 (CNRS Éditions, 2005) et a dirigé la publication de la journée d’études intitulée Petites Italies dans l’Europe du Nord-Ouest. Appartenances territoriales et identités collectives (Presses universitaires de Valenciennes, 2005).

24Raisa Schpun Mônica, docteur en Histoire et chercheur associé au Centre de Recherches sur le Brésil Contemporain (CRBC) – EHESS. Publications : Les Années folles à São Paulo : hommes et femmes au temps de l’explosion urbaine (IHEAL/l’Harmattan, 1997) et Beleza em jogo : cultura física e comportamento em São Paulo nos anos vinte (São Paulo, SENAC/Boitempo, 1999).

25Ramirez Bruno, Université de Montréal. Ses recherches ont porté sur les mouvements migratoires transatlantiques ainsi qu’entre le Canada et les États-Unis. Actuellement, il dirige un chantier sur les phénomènes d’intégration et les rapports interculturels aux États-Unis et au Canada.

26Rieker Yvonne, historienne, enseigne à l’Université de Münster et à l’Université de la Ruhr-Bochum (Institut für Neuere Geschichte). Publications : Kindheiten. Identitätsmuster im deutsch-jüdischen Bürgertum und unter ostjüdischen Einwanderern 1871-1933, Hildesheim/Zürich/New York 1997 et « Ein Stück Heimat findet man ja immer », in Die italienische Einwanderung in die Bundesrepublik, Essen 2003.

27Spagnoli Frédéric, Doctorant en Études Italiennes (Université de Franche-Comté) et en Sociologie (Università di Trento). Thèmes de recherches : émigration du Trentin vers la France et la Franche-Comté.

28Teulières Laure, historienne, laboratoire FRAMESPA (UMR 5136) de l’Université Toulouse-Le Mirail, membre du comité de rédaction de la revue Diasporas. Histoire et société. Auteure de : Immigrés d’Italie et paysans de France (1920-1944), Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2002.

29Tirabassi Maddalena, Directeur de la revue Altreitalie. Rassegna di Studi Sulle Popolazioni di Origine Italiana nel Mondo et du Centro Altreitalie sulle migrazioni italiane. Publications récentes : Ripensare la patria grande. Amy Bernardy e le migrazioni italiane, Cosmo, Iannone, 2005 ; (sous la dir.) Itinera. Paradigmi delle migrazioni italiane, Torino, Edizioni della Fondazione Giovanni Agnelli, 2005.

30Venturini Nadia, Professeur associé d’Histoire Américaine à l’Université de Turin, Faculté de Sciences Politiques. Elle a conduit ses recherches sur l’histoire sociale et politique de la communauté italienne aux États-Unis, en étudiant aussi les relations avec d’autres groupes ethniques urbains, notamment les afro-américains. Elle est auteur de nombreux essais, et du livre Neri e italiani ad Harlem : gli anni Trenta e la guerra d’Etiopia, Roma, Edizioni Lavoro, 1990.

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540