Version classiqueVersion mobile

Histoire de l'économie sociale

 | 
Michel Dreyfus

Table des matières

Chapitre I. Un héritage vieux d’un siècle

La mutualité
La coopération
La coopération rurale
La coopération de production
La coopération de consommation
La coopération maritime
La coopération d’habitation
Les banques
Les associations

Chapitre II. Durant la Grande Guerre

La coopération agricole
Coopération de consommation et de production
L’essor de la coopération de consommation
La stagnation de la coopération de production
La mutualité en retrait
Un rôle accru pour les associations
La naissance des banques populaires

Chapitre III. De la Victoire à la Grande Crise (1918-1931)

Quatre changements
L’heure de gloire de la coopération de consommation
La coopération de production loin derrière sa rivale
La coopération scolaire
Une décennie agitée pour la mutualité
Un début de professionnalisation des associations investies dans le social
La modeste extension du crédit populaire

Chapitre IV. De la dépression des années 1930 à la Seconde Guerre mondiale

La coopération de consommation s’affiche avec les socialistes
La coopération agricole tentée par le corporatisme
L’anti-communisme de la coopération de production
Une configuration nouvelle pour les banques
L’institutionnalisation de la mutualité
Premiers rapprochements de certains mutualistes avec les syndicats ouvriers
Peu de changements pour les associations

Chapitre V. La Seconde Guerre mondiale

Un contexte exceptionnel
La coopération agricole instrumentalisée par Vichy
La coopération non agricole
La coopération de consommation et le rôle de Gaston Prache
La proximité de la coopération de production avec Vichy
L’immobilisme de la BCAOP et les mutations de la 4C
La tentation chartiste de la mutualité
La complexité du paysage associatif

Chapitre VI. Vingt-cinq ans de solitude : associations, coopération et mutualité au temps de la planification (1944-1969)

Le rendez-vous manqué de la Libération
Les craintes de la mutualité devant la Sécurité sociale
La traversée du désert
Regroupement des associations investies dans le social
La modernisation de la coopération agricole
Les transformations de la mutualité
La discrétion du mouvement coopératif
Le splendide isolement de la coopération de consommation
Quelques changements au sein de la coopération de production
De nouveaux terrains coopératifs
Inflexions théoriques du mouvement coopératif dans les années 1960
Premiers regroupements

Chapitre VII. Le retour de l’économie sociale (1969-1991)

Premières initiatives venues des banques
L’irruption du mouvement associatif
Des retombées de Mai 68 à la Deuxième gauche
1977 : la renaissance de l’économie sociale
La reconnaissance de l’économie sociale au début de l’ère Mitterrand
L’économie sociale « sans rivages »
L’économie sociale dans les années 1980
La chute de la FNCC (1986)
Les coopératives de commerçants et d’habitation
Une décennie contradictoire pour la mutualité
L’économie sociale vers 1990

Chapitre VIII. De l’économie sociale à l’économie sociale et solidaire (1991-2014)

Du « court xxe siècle » au début du xxie 
Les buts de l’ESS
Le crédit solidaire
Les coopératives : remède à la crise ?
Les coopératives de production
La pêche
L’artisanat
Les transports
L’habitat
La coopération de consommation affaiblie
La mutualité face à la financiarisation et à une concurrence sévère
Le rôle grandissant des associations
Un nouvel acteur : les fondations
Regroupement dans les banques ; la menace de la banalisation
L’ESS aujourd’hui : réparer la société ou en inventer une autre ?
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search