Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Religion et navigation

 | 
Didier Poton
, 
Pierre Prétou

Troisième partie. Le baptême de la mer

La traversée d’un missionnaire. La lettre-journal de Joseph Cretin à sa sœur Clémence Cretin, Le Havre-New York, août-octobre 1838

The transatlantic relationship from a missionary: the newspaper-letter from Joseph Cretin to his sister Clémence, Le Havre-New York, August-October, 1838

Séverine Boulaire et Tangi Villerbu

Résumé

En 1838, Joseph Cretin, prêtre du diocèse de Belley, prend la mer avec quelques confrères pour œuvrer dans le nouveau diocèse de Dubuque, dans l’Iowa. Grâce à la politique patrimoniale du diocèse de Minneapolis-Saint-Paul entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, la correspondance active entre Cretin et sa sœur a été conservée, et il est donné ici une édition d’une missive exceptionnelle parmi une longue série : une sorte de journal que Joseph a adressé à sa chère Clémence durant les semaines de traversée océanique et qui éclaire les conditions de voyage d’un navire de migrants à cette époque d’un point de vue religieux.

In 1838, Joseph Cretin, priest of the diocese of Belley (France), crossed the Atlantic Ocean with some colleagues to work in the newly created diocese of Dubuque, Iowa. Thanks to the preservation policy activated by the diocese of Minneapolis St. Paul at the end of the 19th century and the beginning of the 20th century, historians can benefit from Cretin’s correspondence, mainly letters he sent his sister Clemence. One of them – the longest one – is published here: Cretin wrote during weeks of crossing a kind a diary he addressed his sister. This document sheds light on all the migrants’crossing at the time, especially through a religious perspective.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Né en 1838 en Irlande, John Ireland émigre aux États-Unis avec sa famille en 1848 et s’installe dans le Minnesota en 1852. C’est là qu’il est repéré par le premier évêque de la ville arrivé l’année précédente, le Français Joseph Cretin, qui l’envoie avec un autre jeune Irlando-Américain, Thomas O’Gorman étudier au petit séminaire de Meximieux, sa propre alma mater dans le diocèse de Belley en France. O’Gorman deviendra évêque de Sioux Falls en 1896 ; revenu dans le Minnesota en 1861, Ireland sera quant à lui archevêque de Saint-Paul de 1888 à 1918. Durant toute sa vie, il n’aura de cesse de rendre hommage à Cretin et au clergé français qui l’a accompagné dans la création du diocèse. Plus généralement, il fit beaucoup pour la connaissance historique de la période pionnière de son diocèse. Il demanda notamment à des prêtres français, qui avaient connu Cretin avant son départ pour l’Amérique, de mettre par écrit leurs souvenirs de l’homme ; il fit de même avec certains des premiers prê...

Auteurs

Service commun de documentation, Université de La Rochelle
Université de La Rochelle, Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique, EA 1163.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540