Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Religion et navigation

 | 
Didier Poton
, 
Pierre Prétou

Première partie. La trace cultuelle dans les archives de la navigation

L’exercice du culte dans les collections du musée national de la Marine : le constat d’une lacune

Religious worship at the French Musée national de la Marine: a gap

Denis Roland

Résumé

En termes de collections, le musée national de la Marine devrait conserver un ensemble important d’objets religieux embarqués : l’importance de la religion dans l’histoire de la marine nationale suffit à l’expliquer. Ce n’est pas le cas, et seuls 5 objets se dégagent de l’inventaire. Le constat de cette lacune est à chercher dans l’intérêt trop récent porté aux conditions de vie des équipages, à l’évidence d’un rite à bord dont on éprouve nul besoin de garder trace et à l’absence de spécificité maritime des articles de l’aumônier. Des musées plus récents consacrés à la pêche ou au commerce sont ainsi plus riches sur le sujet que l’institution nationale.

In his collections, the french National Maritime Museum should retain an important set of embedded religious objects: the importance of religion in the history of the Navy is a sufficient explanation. It is the opposite: only 5 items emerge from the inventory. The understanding of this gap is to be found in a very recent interest about the living conditions of crews. Later museums devoted to fishing and trade are more supplied on the matter than the French national institution.

Entrées d'index

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En termes de collections, le musée national de la Marine devrait conserver un ensemble important d’objets religieux embarqués : l’importance de la religion dans l’histoire de la marine nationale suffit à l’expliquer. Ce n’est pas le cas, et seuls 5 objets se dégagent de l’inventaire. Le constat de cette lacune est à chercher dans l’intérêt trop récent porté aux conditions de vie des équipages, à l’évidence d’un rite à bord dont on éprouve nul besoin de garder trace et à l’absence de spécificité maritime des articles de l’aumônier. Des musées plus récents consacrés à la pêche ou au commerce sont ainsi plus riches sur le sujet que l’institution nationale.

Pour qui s’intéresse aux pratiques religieuses à bord des navires, le musée national de la Marine est riche de toutes les promesses. L’importance des collections, avec ses quelque 40 000 objets, en fait l’un des plus riches du monde. L’ancienneté de l’institution, créée en 1827, sur la base de prestigieux ensembles rassemblés au Louvr...

Auteur

Musée national de la Marine.

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540