Version classiqueVersion mobile

La figure de l'ambassadeur entre mondes éloignés

 | 
Nicolas Drocourt

Les auteurs

Texte intégral

1Isabelle Augé

2Professeur des universités à l’université Paul-Valéry - Montpellier III, EA 4583 - CEMM (Centre d’Histoire Médiévale de Montpellier), elle est membre de l’Institut Universitaire de France. Spécialiste de l’Arménie médiévale, ses recherches ont d’abord porté sur les relations interecclésiales ; elle a notamment publié Églises en dialogue : Arméniens et Byzantins dans la seconde moitié du XIIe siècle (Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium), vol. 633, Subsidia, t. 124, Louvain, 2011. Elle s’est récemment orientée vers l’étude du monachisme arménien à travers l’exploitation du très riche matériau épigraphique. Elle fait partie du groupe de recherche intitulé « La paix. Concepts, pratiques et systèmes politiques » dont les responsables sont Denise Aigle, Michele Bernardini, Sylvie Denoix et Abbès Zouache.

3Nicolas Drocourt

4Maître de conférences en histoire médiévale à l’université de Nantes et membre du CRHIA, ses recherches portent sur la diplomatie médio-byzantine. Il a coédité avec Audrey Becker Ambassadeurs et ambassades au cœur des relations diplomatiques. Rome - Occident médiéval - Byzance (VIIIe siècle avant J.-C.-XIIe siècle après J.-C.), Metz, Presses Universitaires de Lorraine, 2012. Il publiera en 2015 Diplomatie sur le Bosphore. Les ambassadeurs étrangers dans l’Empire byzantin, des années 640 à 1204, Louvain, Peeters, 2 vol. 

5Élisabeth Malamut

6Professeur à l’université d’Aix-Marseille, département d’Histoire, Centre Schuman, ses recherches portent sur l’histoire insulaire et urbaine, les relations politiques et culturelles de Byzance et la figure impériale. Elle a récemment coédité avec Mohamed Ouerfelli Villes méditerranéennes au Moyen Âge, Presses Universitaires de Provence, 2014, et, avec Andréas Nicolaïdès, Impératrices, princesses, aristocrates et saintes souveraines de l’Orient chrétien et musulman au Moyen Âge et au début des Temps modernes, Presses Universitaires de Provence, 2014.

7Mohamed Ouerfelli

8Maître de conférences en histoire médiévale à l’université d’Aix-Marseille, il est spécialiste de l’histoire des relations diplomatiques et commerciales en Méditerranée au Moyen Âge. Il a notamment publié Le sucre : production, commercialisation et usages dans la Méditerranée médiévale, Leyde-Boston, Brill, coll. « The Medieval Mediterranean », 71, 2008. Il a coédité avec Élisabeth Malamut Les échanges en Méditerranée médiévale. Marqueurs, réseaux, circulations, contacts, Presses Universitaires de Provence, 2012 ainsi que Villes méditerranéennes au Moyen Âge, Presses Universitaires de Provence, 2014.

9Radu G. Paŭn

10Chargé de recherche au CNRS, Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen, EHESS, Paris, ses recherches portent sur l’histoire des élites politiques dans le monde gréco-roumain (XVIe-XVIIIe siècle), la théologie politique et les représentations du pouvoir dans le monde post-byzantin, les relations entre le mont Athos et le monde orthodoxe, les relations entre l’Europe chrétienne et le monde ottoman (XVe-XVIIe siècle). Avec Gábor Kármán, il a récemment publié Europe and the “Ottoman world”: Exchanges and Conflicts (16th to 17th centuries), Istanbul, Isis Press, 2013.

11Maria Pia Pedani

12Professeur d’histoire des pays d’Islam et de l’Empire ottoman au département d’Études asiatiques et nordafricaines de l’université Ca’Foscari de Venise, ses domaines de recherche concernent l’histoire de l’Empire ottoman du XIVe au XVIIIe siècle ; elle a en particulier étudié la documentation relative à la diplomatie, aux traités de paix, aux accords frontaliers et aux relations vénéto-ottomanes. Elle a publié sur ces thèmes plusieurs ouvrages dont I « Documenti Turchi » dell’archivio di Stato di Venezia, Rome, 1994, Inventory of the Lettere e Scritture Turchesche in the Venetian State Archives, Leyde-Boston, 2010, Venezia, porte d’Oriente, Bologne, 2010 et La grande cucina ottomana. Una storia di gusto i cultura, Bologne, 2012.

13Thomas Tanase

14Agrégé d’histoire, ancien membre de l’École française de Rome, il est docteur en histoire à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 8167, « Orient et Méditerranée », avec une thèse intitulée « Jusqu’aux limites du monde ». La papauté et la mission franciscaine, de l’Asie de Marco Polo à l’Amérique de Christophe Colomb, publiée aux Éditions de l’École française de Rome en 2013.

15John Tolan

16Formé à Yale, à Chicago puis à l’EHESS de Paris, il est professeur d’histoire à l’université de Nantes. Historien du monde méditerranéen médiéval, il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages dont Les Sarrasins (Flammarion/Aubier, 2003), Le Saint chez le sultan (Seuil, 2007) et L’Europe latine et le monde arabe au Moyen Âge (PUR, 2009). Il est actuellement membre de l’Academia Europaea et directeur, au Conseil européen de recherche, du programme « Relmin. Le statut légal des minorités religieuses dans l’espace euro-méditerranéen (Ve-XVe siècle) ».

17Éric Vallet

18Maître de conférences, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 8167, « Orient et Méditerranée/Islam médiéval », il est membre de l’Institut Universitaire de France. Auteur de L’Arabie marchande. Pouvoir et commerce sous les sultans rasūlides du Yémen (626-858/1229-1454), Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, il a récemment dirigé, avec Cyrille Aillet et Emmanuelle Tixier du Mesnil, Gouverner en Islam (Xe-XVe siècle), Paris, Atlande, 2014.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search