Version classiqueVersion mobile

Les Européens dans les ports en situation coloniale

 | 
Jean-François Klein
, 
Bruno Marnot

Les auteurs

Texte intégral

1■ Virginie Chaillou-Atrous

2Historienne, post-doctorante à l’université de Nantes (CRHIA), ses travaux portent sur la question de l’engagisme au XIXe siècle.

3■ Alexandre Fernandez

4Historien, professeur à l’université de Bordeaux-Montaigne (CEMMC), ses travaux portent notamment sur les équipements en réseaux techniques des villes contemporaines.

5■ Pierre Guillaume

6Historien, professeur émérite à l’université de Bordeaux-Montaigne (CEMMC), ses travaux portent notamment sur l’histoire sociale et l’histoire du monde colonial des XIXe et XXe siècles.

7■ Évelyne Hiet-Guihur

8Docteure en histoire à l’université de Bretagne Sud (CERHIO).

9■ Jean-François Klein

10Historien, maître de conférences HDR à l’université de Nantes (CRHIA), ses travaux portent notamment sur le rôle des négociants dans les empires coloniaux des XVIIIe et XIXe siècles, en particulier en Asie orientale et en Asie du Sud-Est.

11■ Claire Laux

12Historienne, professeure à Sciences-Po Bordeaux (LAM) et chargée de cours en histoire moderne et contemporaine à l’Institut Catholique de Paris, ses travaux portent sur les mondes océaniens aux XVIIIe et XIXe siècles.

13■ Gérard Le Bouëdec

14Historien, professeur émérite à l’université de Bretagne-Sud (CERHIO), directeur du GIS d’histoire maritime-CNRS, est spécialiste d’histoire maritime, des littoraux et des ports (XVIIe-XIXe siècle).

15■ Kevin Le Doudic

16Doctorant en histoire à l’université de Bretagne Sud (CERHIO).

17■ Bruno Marnot

18Historien, professeur à l’université de La Rochelle (CRHIA), est spécialiste des ports à l’époque contemporaine.

19■ Marie Ménard-Jacob

20Docteure en histoire à l’université de Bretagne Sud (CERHIO).

21■ David Plouviez

22Historien, maître de conférences à l’université de Nantes (CRHIA), ses travaux portent sur les conditions économiques, financières et sociales de l’édification des principales flottes de guerre à l’époque moderne et au début de la première industrialisation ainsi que sur les transferts techniques dans les domaines de la construction navale et de l’artillerie de mer pour les mêmes périodes.

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search