Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le pouvoir séleucide

 | 
Laurent Capdetrey

Troisième partie. Structure administrative et organisation du territoire royal séleucide

Chapitre VII. Espace contrôlé et territoire administré

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les satrapies et leurs subdivisions

La structure administrative du royaume séleucide est très mal connue. Pour l’Asie Mineure, par exemple, seule la satrapie de l’Hellespont est attestée sous le règne d’Antiochos Ier. Si la situation documentaire est meilleure pour la Syrie-Mésopotamie et l’Iran occidental, sans être parfaitement claire, elle demeure cependant très lacunaire pour les régions d’Iran oriental et d’Asie centrale. Tout semble indiquer cependant que les satrapies continuèrent à constituer des repères administratifs essentiels pour le pouvoir royal lui-même. Dans un prostagma adressé à des agents royaux de la satrapie de Syrie et Phénicie, Séleucos IV évoquait ainsi le reste du royaume par l’expression « les autres satrapies1 ».

Dénombrement et dénomination des satrapies séleucides

Il faut ici se faire l’écho du débat désormais très classique qui opposa H. Bengtson et W. W. Tarn sur le nombre, la taille et la dénomination administrative des satrapies séleucides2. Le point de...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540