Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Le pouvoir séleucide

 | 
Laurent Capdetrey

Deuxième partie. Territoire royal et souveraineté séleucide : entre fractionnement et intégration

Chapitre VI. L’intégration polymorphe des cités

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

L’importance accordée aux cités dans la description de l’activité politique et militaire des rois séleucides est un enjeu historiographique. La nature de la documentation explique que les cités grecques d’Asie Mineure aient pris une place dominante dans la description du royaume séleucide, réduisant parfois le royaume à sa dimension occidentale. Pour autant, le fait d’aborder la question des modalités d’intégration des cités, et plus largement des villes1, ne nous semble pas relever d’un repli épistémologique sur des catégories dépassées et poussiéreuses et sur l’illusion hellénocentrique de la polis2. On ne saurait en effet négliger la place et le poids des cités dans la structure du royaume. Celles-ci constituèrent d’abord un enjeu entre les successeurs d’Alexandre et, au-delà, entre les royaumes hellénistiques, tout particulièrement en Asie Mineure. Nous savons aussi que les cités fondées par les premiers rois séleucides, en Syrie, en Asie Mineure ou sur le plateau iranien voire ...

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540