Version classiqueVersion mobile

Les avocats nantais au xxe siècle

 | 
Serge Defois

Remerciements

Entrées d'index

Géographique :

France

Texte intégral

1Au seuil de ce livre, il m’est agréable de reconnaître de nombreuses dettes, contractées depuis de longues années auprès de ceux et celles grâce à qui cette publication peut aujourd’hui voir le jour.

2Cet ouvrage est issu d’une thèse de doctorat en histoire, Des avocats en mutations. Le barreau de Nantes (1897-1976), soutenue à l’Université d’Angers (HIRES, Centre d’histoire des régulations et des politiques sociales) en décembre 2006. C’est au professeur Jacques-Guy Petit, qui a accepté de diriger cette étude, que vont mes premiers remerciements. Il me tient à cœur de dire combien son encadrement a été de qualité, tant sur le plan intellectuel que sur le plan humain. Pour avoir assuré la codirection avec toute la compétence et l’enthousiasme qui le caractérisent, que Jean Danet trouve ici les marques de ma sincère reconnaissance. Je veux également remercier le professeur Jean-Louis Halpérin et Jean-Claude Farcy, à la fois pour l’inspiration que leurs travaux respectifs ont suscité chez moi, ainsi que pour la lecture attentive qu’ils ont fait de la thèse et les remarques stimulantes et éclairantes qu’ils ont formulées ensuite.

3Évidemment, ce livre n’aurait pu exister sans la coopération, la confiance, l’aide financière et matérielle accordées par le barreau de Nantes depuis plusieurs années. En particulier Claude Jégo, secrétaire de l’Ordre, qui a prêté attention à la progression des recherches et a grandement facilité la consultation des sources ainsi que les conditions de rédaction. Également les conseils de l’Ordre et les bâtonniers successifs qui m’ont toujours manifesté leur soutien : Mes Didier Fournis, Guy Lallement, Danièle Frétin, Yann Villatte et Catherine Lesage. Ma gratitude va aussi aux avocats nantais qui se sont prêtés avec sincérité à l’exercice de l’entretien : Mes Maurice Mougin, Jane Le Meillour, Yves Pallard, Monique Thébaud, Annick Roux, Yvonne Gérault, Philippe Gautier et René Jaffré. Une pensée particulière pour Jean Le Mappian qui a permis l’amorce de ce travail.

4Je veux aussi exprimer ma reconnaissance au personnel des différents centres d’archives que j’ai fréquentés et principalement aux archivistes et magasiniers des Archives départementales de la Loire-Atlantique. Je tiens à citer Jean-François Caraës, conservateur, qui a suivi avec intérêt le classement des archives ordinales et l’évolution de ce travail en général.

5Je n’oublie pas mes collègues de la section histoire de la Faculté de droit de Nantes qui m’ont sans cesse marqué leur soutien. Particulièrement Yvon Le Gall pour sa relecture attentive, Olivier Ménard, Pierre Legal, Grégoire Bigot et Xavier Godin pour leur aide et leurs conseils.

6Pour la correction du manuscrit, les conseils archivistiques ou bibliographiques, ainsi que les discussions animées, que Franck Liaigre, Vincent Bernaudeau, Samuel Boussion et Isabelle Mathieu soient persuadés de ma reconnaissance et de mon amitié. Tout comme Gilles et Géraldine Gosseaume, Marie Chauvin, Audrey Pineau, Marc Peretti, Jean-Philippe Tonneau, Jacques et Denise Pineau, Vincent Bugeaud, Bernard Michon, Natacha Bonnet, Stève Desgré et Frantz Mynard, pour tout l’intérêt qu’ils ont pu porter à mes recherches.

7Je tiens à témoigner mon affection à mon père Maurice pour le travail important qu’il a fourni lors de la construction des nombreux graphiques et annexes, à ma mère Michèle pour sa traque attentive des fautes et coquilles, à ma sœur Lucile pour la réalisation minutieuse des cartes.

8Surtout, c’est à Laure que vont toutes mes pensées pour m’avoir soutenu sans jamais défaillir et avec énergie, tout en menant de front sa propre thèse. Elle a en outre consacré un temps considérable aux réflexions de fond nécessitées par cette recherche, ainsi qu’aux corrections de la forme et à la mise en page. Enfin, ce livre est pour Sacha, qui a grandi entre deux thésards et que pour l’instant, seul le livret iconographique amusera.

© Presses universitaires de Rennes, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search